Menu

Comédiens ! : des acteurs formidables pour une comédie musicale qui oscille entre rires et larmes

  • Écrit par Sylvie Gagnère

comediensPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Paris, 1948. Pierre Castel, Colette Cordier, sa femme, et Guy, que Colette a connu au conservatoire, montent à Paris présenter leur spectacle musical « Au diable Vauvert ». En province, où vivent Pierre et Colette, la pièce a été acclamée. Pour cette troupe modeste, l’opportunité est formidable. Les problèmes matériels (une partie des décors manque à l’appel, Guy reprend le rôle) s’ajoutent à l’enjeu de la soirée, et l’ultime répétition prend des allures de règlement de compte, tandis que se joue un autre spectacle en coulisses.

La salle est pleine lorsque la pièce débute, mais Pierre n’est pas là. Colette et Guy décident de commencer sans lui et improvisent le vaudeville drôle et enlevé. Le public est conquis et rit volontiers. Soudain, Pierre arrive sur scène…
Dès le début, la tension est palpable, et tous les éléments de la tragédie sont mis en place : effervescence d’une représentation aux enjeux considérables, doutes, sensibilité exacerbée et faiblesses de l’artiste, jalousie, peur de l’abandon. Tout est réuni pour une issue bouleversante.
La mise en abîme est remarquable, qui joue des échos entre « vraie vie » et « spectacle », intelligente et sensible, elle emmène le spectateur au cœur du drame qui se joue. L’humour est très présent, qui offre des moments savoureux. Portée par des artistes talentueux, acteurs, musiciens, chanteurs, à l’énergie communicative, la pièce ne laisse pas le spectateur respirer. Pris dans un maelström d’émotions, de rires, de colère, de malheur, de cocasserie, d’amour et d’amitié, nous ressentons la tension qui monte crescendo, jusqu’à un final saisissant.
Inspiré d’une histoire vraie, le livret mêle habilement les parties chantées/dansées/parlées, les rythmes joyeux de l’opérette aux improvisations jazz, la comédie à la tragédie. Nous en ressortons sonnés, impressionnés par le talent des comédiens, par leur énergie, par l’habilité d’un spectacle qui entrelace les sentiments avec brio.

Comédiens !
Livret et paroles : Éric Chanteloze
Musiques : "Raphaël Bancou" 
Concept et mise en scène : Samuel Sené
Chorégraphie : Amélie Foubert
Décor : Isabelle Huchet
Lumières : Laurent Béal
Costumes : Julia Allègre
Avec : Marion Préïté, Fabian Richard et Cyril Romoli
Durée : 1 h 35

Dates et Lieu des représentations:  
- Du 24 octobre au 25 décembre 2022 : du mercredi au dimanche (en alternance) à l'Artistic Théâtre – 75011 Paris
 

 

 

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal