Menu

Fraternité, conte fantastique de Caroline Guiela Nguyen : théâtre solidaire et bienveillant

  • Écrit par Guillaume Chérel

fraternitéPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Comme elle l'avait fait avec « Saigon », son précédent spectacle, Caroline Guiela Nguyen mise sur l'humain et la « fraternité » (titre de sa nouvelle pièce) pour s'exprimer sur le thème de la solidarité et l'espoir d'un monde meilleur.

Sous-titré « Conte fantastique », il s'agit d'une vraie-fausse dystopie on ne peut plus réaliste, puisque nous sommes en 2021. Un cataclysme (une éclipse « magique ? ») a fait disparaître subitement une partie de l'humanité. Il ne reste aucune trace de nombreux proches (comme dans un récent film des Avengers, Endgame). Pour combler ce vide et maintenir active la mémoire, intime et collective, de cette disparition, s'invente un nouveau type de centre (social) : les « Centres de Soin et de Consolation. » Là, les humains (notamment une anglophone, à la voix de stentor, qui est obsédée par les battements du cœur) soignent l'absence et luttent contre l'écoulement du temps et l'effacement des souvenirs.

Pour créer sa communauté (sa troupe), à la fois singulière et résiliente (mais aussi dans la colère), la metteure en scène a rassemblé des actrices et acteurs amateurs, et non professionnels de plusieurs origines, cultures, et de langues différentes (essentiellement arabes, francophones et anglophones). Cela donne de la richesse (les couleurs de la diversité) au plateau mais aussi, parfois, des approximations (on n'entend ou ne comprenons pas toujours ce qui se dit, dos au public, comme dans la vie, il est vrai). En proposant un décor de MJC, ou foyer, on est dans le vif du sujet. La planète terre est comparée à un quartier dit « sensible », où il y a des difficultés, souvent graves, mais où les concept de solidarité et de « vivre ensemble » ne sont pas de vains mots.

Il est surtout question de la notion de fraternité. Âgés de 16 à 79 ans, les protagonistes sont tous attachants. Les comédiens amateurs sont souvent les plus touchants. Car ils sonnent vrais, à défaut d'être toujours justes. Que ce soit les anciens, parfois drôles ou tragiques, ou les plus jeunes, souvent dans la colère, à travers le rap notamment. Il y a de l'énergie sur la plateau mais parfois trop, surtout dans les scènes cacophoniques où tout le monde parle en même temps. Comme à Marseille, une fois encore, par exemple, où nous avons vu la pièce. A la longue (sur plus de trois heures ici), ça peut être fatigant, surtout si on rentre exténué du boulot.

« Fraternité : conte fantastique » est un spectacle protéiforme issu de la grande et belle tradition de l'Education populaire (démarche collective). Il s'agit d'un spectacle interactif bien de notre époque (il y a des écrans et des images et des vidéos en permanence) qui bouscule, dérange, perturbe, amuse, agace aussi, mais il ne laisse pas indifférent. Voilà une pièce qui fait réfléchir, réagir. Elle est la fois ultra réaliste et poétique, fantastique. Futuriste. Tout en étant ancré dans le présent. L'acteur principal est le groupe d'acteurs en entier (soit une dizaines de personnes), parabole de l'Humanité. Sous-entendu, nous sommes tous embarqués dans la même galère... Un spectacle post-Covid et post guerre en Ukraine, en somme, qui rappelle que des guerres, il y en a toujours eu, depuis l'aube de l'Humanité, comme des maladies, et pas que dans les contrées du globe où les habitants sont blonds aux yeux bleus...

Fraternité, conte fantastique
Texte et mise en scène : Caroline Guiela Nguyen.
Avec : Dan Artus, Saadi Bahri, Hoonaz Ghojallu, Maïmouna Keita, Nanili, Elios Noël, Alix Petris, Lamya Regragui Muzio, Saaphyra, Vasanth Selvam, Hiep Tran Nghia, Anh Tran Nghia, Mahia Zrouki.
Production : les Hommes Approximatifs / festival d'Avignon.
Coproduction : Odéon-Théâtre de l'Europe, ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d'Azur*, La Comédie – centre dramatique national de Reims, Théâtre national de Bretagne – Rennes, Théâtre national de Strasbourg, Châteauvallon scène nationale, Théâtre de l'Union – centre dramatique national du Limousin, Théâtre Olympia – centre dramatique national de Tours, MC2: Grenoble, La Criée Théâtre national de Marseille, Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique, Théâtre des Célestins – Lyon, La Comédie de Colmar – centre dramatique national Grand Est Alsace, La rose des vents – scène nationale Lille Métropole Villeneuve d'Ascq, Le Parvis Tarbes Pyrénées, etc...

Dates et lieux des représentations : 
- Jusqu'au 26 mars 2022 à  la Criée ( Marseille) - Résa : 0491547054 / www.theatre-lacriee.com

-  Du lun. 04/04/22 au mar. 05/04/22 - Schaubühne ( Berlin ) - Tel. +49 (30) 89 00 23



- Du sam. 09/04/22 au dim. 10/04/22 - Thalia Theater - Hamburg - Tel. +49 40 32 81 40

-  Du mar. 26/04/22 au mer. 27/04/22 - São Luiz Teatro Municipal - Lisbonne - Tel. (+351) 213 257 650



- Du mer. 11/05/22 au ven. 13/05/22 - Le Grand Sud - Lille - En partenariat avec La Rose des Vents - Tel. 03 20 88 89 90

SAIGON : du déracinement, des amours contrariées et beaucoup de larmes…


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal