Menu

Théâtre : Julien Bouffier amène le drame du Heysel sur les planches

  • Écrit par Romain Rougé

Dans la foulePar Romain Rougé - Lagrandeparade.com/ Le metteur en scène Julien Bouffier adapte « Dans la foule », du roman éponyme de Laurent Mauvignier. 

De quoi parle-t-on dans « Dans la foule » ?
Le roman a pour contexte le drame du stade du Heysel qui a eu lieu en 1985 à Bruxelles lors de la finale de la coupe d’Europe des champions, Liverpool/Turin. Des hooligans de Liverpool vont agresser des supporters de la Juventus de Turin, ce qui va conduire à une émeute : un mur va s’effondrer et ce déchaînement de violence fera 39 morts et des centaines de blessés.
Dans le roman, l’histoire est racontée à travers quatre points de vue : ceux de deux supporters français, d’un couple italien, de trois hooligans et d’un couple belge qui s’est fait voler ses billets et qui, du coup, vit le drame à l’extérieur du stade. Chacun raconte son point de vue qui, évidemment, diffère à chaque fois. Ils racontent comment ils ont vécu l’événement avant, pendant et après le drame. Le roman ne parle pas du match mais bien de l’impact que ce drame a eu sur les protagonistes, de leur reconstruction nécessaire.

Pourquoi avez-vous porté ce roman sur les planches ?
Il y a deux raisons. La première est mon attachement au football et l’expérience que j’ai vécue devant ma télé étant enfant. J’ai un peu perdu l’innocence de ma jeunesse à ce moment-là, mon rapport au sport a totalement changé quand j’ai compris que le jeu pouvait tuer... La deuxième raison est mon amour pour le roman : il est dense, magnifique, l’écriture a du souffle comme rarement...
Dans la pièce, il a bien sûr fallu ciseler l’écriture, mais il n’y a pas un mot de moi, tout est de l’auteur. Le langage est extrêmement présent, le roman étant écrit à la première personne il y a beaucoup de monologues. Il a fallu trouver l’équilibre entre langue et oralité, pour conserver toute la sensibilité du livre.

julien bouffierC’est pour cette raison que vous avez fait le choix de mêler les langues et les accents ?
L’idée de jouer dans la langue des personnages s’est très vite imposée, c’est même l’une des raisons pour lesquelles l’auteur a accepté cette adaptation théâtrale. De mon côté, je voulais à tout prix éviter toute standardisation du langage, je voulais qu’on entende l’Europe ! L’idée était aussi de raconter cette Europe et ses contradictions : un continent qui se confronte par le foot et ce sport qui devient lui-même une « guerre ».

Comment le théâtre peut-il mettre en scène un drame de cette envergure ?
D’abord par l’écriture et la narration, par lesquelles le fait divers va être sublimé et représenté. Puis on travaille beaucoup sur le corps des acteurs, à savoir comment dépeindre le drame sans le paraphraser.
On est évidemment dans la construction de l’imaginaire car le décor est minimal, on évoque seulement un stade abandonné avec des herbes folles autour. Le but est de donner au public des sensations, lui donner à voir comment les corps ont souffert dans les tribunes. Je veux que le spectateur « ressente », que ce soit charnel : ça passe par les corps, par la langue ou encore par la musique et les tubes de l’époque.

Dans la foule

D’après le roman de Laurent Mauvignier

Adaptation et mise en scène :  Julien Bouffier
Avec : Vanessa Liautey, Gregory Nardella, Alex Selmane, Zachary Fall, Alexandre Michel
Scénographie et régie plateau : Emmanuelle Debeusscher et Julien Bouffier

Création vidéo : Laurent Rojol et Julien Bouffier

Création musicale : Jean-Christophe Sirven

Création lumière : Christian Pinaud

Costumes : Cissou Winling

Travail chorégraphique : Hélène Cathala

Traduction et coaching : Karin Espinosa

Production/administration : Bruno Jacob

Photos : ©Marc Ginot

Le site de la compagnie

Coproduction : Le Printemps des Comédiens à Montpellier, Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine, Scène Nationale de Saint Quentin-en-Yvelines | Avec le soutien : Théâtre des 13 vents – CDN de Montpellier | Adesso e sempre est subventionnée par le Ministère de la Culture/DRAC Occitanie, la Région Occitanie, le département de l’Hérault, la Ville de Montpellier et la Spedidam

Dates et lieux des représentations : 

- Au Printemps des Comédiens les 18, 19 et 20 juin 2021

Dans la foule

 

 

 


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal