Menu

De Françoise à Alice : la danse du lien

AlicePar Sylvie Lefrère - Lagrandeparade.com/ " De Françoise à Alice" est une histoire autobiographique. Françoise, cheveux courts gris, et Alice, cheveux longs bruns.

Elles arrivent vêtues partiellement de jaune, tenant des accessoires de la même couleur. Une façon de nous annoncer le rayonnement où elles veulent nous emmener. Un ton de musique rock est donné. " Just a perfect day" de Lou Reed ouvre le bal.

L'arrivée d'Alice dans la vie de Françoise

Françoise nous délivre les mots violents et stéréotypés reçus dans son corps de mère. Sa danse signe la fracture ressentie. Un index se lève et un poing se dresse. Elle nous envoie les signaux de sa lutte, qui résonne d'autant plus sous le toit de la maison des Metallos, lieu d'histoire de luttes ouvrières.
Alice exprime une danse douce puis tonique. Leur duo est tendre avec des gestes en miroir. Toutes deux nous font pénétrer dans leur processus du parcours partagé pour évoluer. Elles ont bataillé côte à côte. La musique de Patty Smith défoulera une colère libératrice. Elles avancent dans ce désir d'être.
Alice remplit très vite la scène de son énergie. Son plaisir est palpable. On la sent devenir autonome. Elle nous lira ses mots d'amour pour Agathe avec émotions. Alice ne ressemble pas à la petite fille d'un conte de fée mais à une femme moderne à l'aise dans son corps, libre d'aimer qui elle veut et d'exprimer son art dansé. Elle ne s'arrête pas là. Elle a écrit un livre où elle a dessiné, en collaboration avec une illustratrice. Aujourd'hui, elle est artiste. Elle crée, elle collabore, elle travaille pour ses projets à venir.
La mère et la filles sont heureuses chacune, ensemble ou séparément et elles dansent leur vie. Ceci grâce à leur rencontre avec Mickael Phelippeau, chorégraphe.

Une association 

Françoise a créé une association pour les enfants et accompagner leurs expressions artistiques. Le public est composé, en partie, de parents avec leurs enfants porteurs de la trisomie 31. Cet après midi, ils ont pu regarder ce spectacle avec attention et admiration. "Voyager "comme l'a exprimé une jeune fille. Le droit à l'expression et aux rêves était ouvert pour tous.
Cette pièce est un beau témoignage d'expérience de vie. Nous avons pu observer de nombreux visages avec le regard éclairé vers les possibles.

De Françoise à Alice - elles dansent leurs différences

Une pièce chorégraphique de Mickaël Phelippeau
Interprétation : Alice Davazoglou & Françoise Davazoglou
Avec la participation d'Agathe Lacorne
Regard dramaturgique : Anne Kersting

Lumière : Abigail Fowler
Régie lumière : Antoine Crochemore en alternance avec David Goualou
Son : Laurent Dumoulin
Costumes : Karelle Durand

Audiodescription et voix enregistrée : Valérie Castan

Dates et lieux des représentations: 
Du 12 au 26 janv. 2023 à la Maison des Métallos  ( 94 rue J-P Timbaud • Paris 11ème) - réservation = 01 47 00 25 20


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal