Menu

La veillée : un livre fin et discret pour une nuit de révélations

  • Écrit par Catherine Verne

La veilléePar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ Sébastien vient de perdre son père. Il appelle son amie, Marie, en soutien. Elle le rejoint pour une veillée du corps. C'est que regarder le mort, la mort en face, voilà qui requiert de la force et du courage. Dans cette intimité subitement retrouvée, les deux excellents amis vont renouer, et ce faisant nouer et dénouer les fils invisibles de la vie, et la trame que tisse cette dernière avec la mort. Il est question de temps ici, de temps arrêté, suspendu. Et de ce qui se joue pour demain pendant "ce temps".

 

Pourtant quoi de plus prévisible a priori qu'une veillée? La chose se pratique depuis des lustres dans les foyers, par tradition, avec un rituel et une issue sans surprise. Or ce que fait cette nuit-là, les jours suivants auront du mal à le défaire. Entrer dans ce livre discret, c'est vivre une nuit de révélations, découvrir les secrets insoupçonnés concernant l'homme qu'a été de son vivant le père de Sébastien. Ce qui d'abord était un recueillement embarrassé et quasi muet à deux entre Marie et Sébastien, ouvre sur une scène publique, en s'augmentant d'un troisième veilleur, un inconnu débarqué de l'étranger pour assister aux obsèques d'un vieil ami. Il n'est pas venu seul, il apporte le passé caché du défunt dans une valise. La veillée n'aura rien de si tranquille au fond: voilà l'occasion de remuer ce passé, d'en étaler la trame sourde et d'en renouer les fils autrement. Sait-on jamais qui sont nos proches? Et quelle dose de vérité peut-on accepter à leur sujet?
L'écriture est sobre et empreinte de douceur. Belle façon de relever le défi d'un sujet qui pouvait inciter à l'obscène et au sensationnel. C'est tout en délicatesse que les personnages s'avancent en terre intime à l'instar de la romancière. Presque sans bruit. L'auteur les convoque comme au théâtre, acte après acte au devant d'une scène intimiste, comme des acteurs jouant leurs rôles. Rien de moins singulier en apparence que la survenue d'un décès, rien de plus particulier pourtant que la façon de l'éprouver d'abord entre soi, puis entre parents du défunt. Il fallait savoir publier la finesse des entrelacs propres à ce vécu toujours hors du commun.

La veillée
Auteur: Virginie Carton
Editeur: Stock
Parution: 2 mars 2016
Prix: 18 euros


À propos

Les Categories

Les bonus de Monsieur Loyal