Miles et Juliette : une romance impossible en notes exquises remarquablement illustrée par Sagar

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : lundi 16 décembre 2019 22:34 Affichages : 663

miles et juliettePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ 1949, Paris. Miles Davis, qui a déjà joué aux côtés des plus grands jazzmen, se laisse tenter par un voyage d’une semaine à Paris pour le Festival du jazz de la capitale française. Dès son arrivée, il se laisse griser par un sentiment de liberté jouissif dans ce pays où il n’est pas jugé sur sa couleur de peau et où son succès est immédiat. Et puis, au détour d’une soirée, il croise la déroutante et charismatique Juliette Gréco. Elle a son âge, cette Lady Bird, et sa singularité fascine le musicien qui ne peut plus très vite se passer d’elle. Le début d’une idylle vibrante qui est condamnée cependant à être étouffée au berceau. Si ces deux-là sont assurément faits pour s’aimer, trop de raisons barrent le chemin d’une félicité possible en couple. A New-York, dans les années 50, Juliette, épouse d’un noir, serait l’objet de tous les mépris; Miles a, en outre, une épouse et deux enfants qui l’attendent et surtout il y a ce « petit son, doux, léger, introspectif » que le bonheur  auprès de Juliette l'empêche d’entendre correctement. L’artiste est-il condamné au regret, au manque, à l’insatisfaction pour produire des oeuvres exceptionnelles, pour ne point laisser ses sens s'émousser?

milles et juliette
Salva Rubio nous entraîne dans une parenthèse enthousiasmante où l’on prend plaisir à côtoyer le monde du jazz américain de l’époque, de Charlie Parker à Duke Ellington, de Dexter Gordon à James Moody…mais aussi le Paris intellectuel, engagé et surréaliste à ses heures à la terrasse des Deux Magots - Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus et tant d’autres visages aperçus baignent cet album d’une nostalgie délicieuse. Les minutes privilégiées en compagnie de Boris Vian sont en ce sens un vrai moment d’émotions, poète-musicien passionné qui intronisera Miles Davis dans les caveaux existentialistes.
Sagar a effectué un travail graphique d’une virtuosité incontestable : une composition impressionniste épatante qui use de la couleur, des mises en scène et des gaufriers, des cadrages et des effets d’ombres et de lumière pour exprimer au plus près le caractère étourdissant de cette passion brûlante mais aussi les humeurs changeantes qui traversent les protagonistes principaux. On aime ainsi la case renversée d’un Miles Davis saisi par l’instant magique et grisant de sa promenade dans Paris, on aime quand la musique bouscule toutes les autres vignettes et les pousse à devenir un public admiratif l’encerclant, ou quand plus loin sur le piano à queue et sur les costumes des musiciens, une synesthésie étonnante s’imprime et confond tout; on aime aussi le premier baiser cerné de silence immaculé ou encore la pluie inondant le New-York d’un Miles désespéré.
Une bande-dessinée REMARQUABLE pour les amoureux du jazz, les âmes romantiques, les amateurs de dessins, les nostalgiques…Assurément, la liste est longue de tous ceux qui pourront aimer «  Miles et Juliette » autant que nous l'(les) avons aimés!

miles et julietteMiles et Juliette
Editions : Delcourt
Date de parution : 16/10/2019
ISBN : 978-2-413-01520-8
Scénariste : SALVA RUBIO
Illustrateur : Sagar
Coloriste : Sagar
Prix : 16,95€

miles