Cynthia : Trans au bord de la crise de nerf

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Roman graphique Mis à jour : lundi 2 décembre 2019 16:03 Affichages : 565

cynthiaPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ « Si vous pensez qu'être transexuel est un problème, alors vous n'avez jamais eu de vrais problèmes. Vous n'avez jamais été transexuel et amoureux ». Cette phrase, dite par la narratrice, Cynthia, reflète bien le ton et le style ironique de l'italien Leo Ortolani (52 ans), connu pour son personnage de Rat-Man, et récemment auteur du roman graphique du nom de l'héroïne, Cynthia. L'histoire d'un jeune homme qui se sent femme, ou plutôt une femme avec des attributs masculins, laquelle tombe amoureuse d'un collègue de bureau qui s'apprête à se marier... avec une femme (la précision devient utile).

Cynthia est blonde platine, a un goût immodéré pour les imprimés léopard, et aspire à une vie ordinaire. Mais Cynthia est transexuelle.... Donc sa vie est forcément extraordinaire puisqu'on continue à l'appeler Paul (c'est « marqué » sur ses pièces d'identité). Traduit de l'italien par Laurent Lombard, cette BD transgenre défie tous les codes de narration classique... du genre. L'humour de l'auteur ravira les fans d'Oscar Wilde et/ou tous les amateurs d'humour gay ; si tant est qu'il existe... Les connaisseurs apprécieront. Il s'agit d'acidité d'une causticité que seuls les esprits ouverts sur ces questions peuvent apprécier. Exemple ? « Une lesbienne végane ! Vite, faisons les mortes... », suggère Cynthia à sa copine « trans ». La silhouette de la femme homosexuelle est hommasse (oui, ça existe) et très masculine (ça existe aussi). Cette dernière les voit feindre l'évanouissement et leur répond : « Jamais vous ne deviendrez une femme comme moi ! »... « Dieu merci », répond Cynthia.

Il est aussi question de gaypride LGBTQISW... afin d'intégrer les extra-terrestres, puisqu'il y a des Queers, des bis, des intersexuelles, des Bears (hommes ours), etc... Bon, évidemment, avec les dessins (sobres, façon Homer Simpson) c'est plus drôle. Il y a des ellipses cinématographiques, des fondus au noir, et des voix off émouvantes, comme des clins d'œil au débat d'idée sur le politiquement correct. Qu'est-ce qu'être une femme aujourd'hui ? Puisque les drag-queens et autres transsexuelles accentuent tous les codes vestimentaires, voire les attitudes de la prétendue féminité, forcément sexy. Outrancières, les « trans » le sont parfois, souvent, par choix. Pour sur-exister. S'affirmer. La question du genre est menée avec une grande finesse par Leo Ortolani, lequel semble avoir compris que ce sont elles qui souffrent le plus, lorsqu'elles font leur coming-out. Cynthia est un roman graphique au texte intelligemment écrit et d'une drôlerie qui n'est pas donnée à toutes les méninges.

Cynthia
Editions : Steinkis 
Auteur : Leo Ortolani
Traduit de l'italien par Laurent Lombart
231 pages
Prix : 20 €