Tant pis pour l’amour : un bouquin salvateur à offrir à tous ceux et celles qui ont croisé le chemin d'un manipulateur

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : dimanche 6 octobre 2019 18:13 Affichages : 523

Tant pis pour l'amourPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Chacun a sa manière de nommer la "Bête" ; le mot très à la mode en ce moment étant « pervers.e narcissique ». Cette dénomination est tellement utilisée que parfois elle devient d'ailleurs - à tort- le synonyme - de « l’ex qui m’a quitté.e et auquel/à laquelle j’en veux à mort ». Pourtant attention ! Tout le monde n’est pas un manipulateur au sens psychologique du terme…et heureusement! D'ailleurs vous trouverez aux pages 210-211 trente critères efficaces pour savoir si vous pouvez à juste titre qualifier votre tortionnaire sentimental de ce titre!

Sophie Lambda - c’es un pseudo, vous imaginez bien - a fait les frais d’un VRAI manipulateur et elle nous raconte dans un roman graphique sensible, nourri de références intelligemment vulgarisées à des ouvrages de psychologie, un témoignage bouleversant. Et oui, on vous le dit, à la fin de la lecture, on termine la boule au ventre. Parce qu’on connaît tous, autour de soi, une victime de ce genre de personnage - homme ou femme…la manipulation n’ayant pas de sexe ni de préférence sexuelle. Et aussi parce qu’on a l’impression, parfois, qu’on n’a pas dû passer loin ou qu'on a peut-être échappé aussi à un individu de la sorte. Et c’est effrayant car face à un.e manipulateur/trice, il n’y a qu’une solution : la fuite. Tous les psychiatres et psychologues vous le diront: ça ne soigne pas!
Sophie nous confie dans cet ouvrage tout aussi profondément sincère que courageux sa lente descente aux enfers au côté d'un homme séduisant avec lequel elle s’était sentie en symbiose immédiate. Etape après étape, on vit ses premières heures palpitantes et fusionnelles, ses satisfactions - vite terminées - et ses déboires du quotidien. L'on apprécie son petit dessin itératif d'un compteur d'ego qui rappelle combien ces psychopathes jouent avec l'estime de soi de l'autre, viennent titiller leurs faiblesses et les exploitent crescendo. Sophie insère également la présence d'un personnage imaginaire - son ours Chocolat un brin alcoolique - qui s’avère un contrepoint pertinent et un moyen de dialoguer avec sa conscience aussi amusant que réaliste sur les situations vécues.
Tant pis pour l'amourSophie Lambda affirme que ce livre a été un moyen de l’aider à dépasser cette expérience plus que douloureuse. Et l’on vous assure que ça fonctionne de même chez le lecteur…Aussi on vous invite à l’offrir largement à tou(te)s vos ami(e)s pour tenter d’aider la victime et son entourage à repérer les signes avant-coureurs d’un.e manipulateur/trice en phase de séduction.
Dernier point…on a aimé aussi le discours féministe sous-jacent qui invite les filles à « se serrer les miches » face aux hommes qui jouent avec elles. Sophie a été « sauvée » en partie grâce à l’ex de Marcus…Rappelez-vous mesdames que ce n’est pas parce qu’une autre nana a couché avec votre homme que c’est forcément une fille à assaillir de tous les noms d’oiseaux de la planète…. On devrait toujours se méfier, voir fuir immédiatement d'ailleurs, un homme ou une femme qui déblatère dès le premier rendez-vous sur son ex… A bon entendeur! A lire! Merci Sophie! 

Tant pis pour l’amour…ou comment j’ai survécu à un manipulateur
Editions : Delcourt
248 pages
Auteure : Sophie Lambda
Prix : 19,99€
Parution : 25 septembre 2019

Le blog de Sophie Lambda : www.sophielambda.com
Instagram : @sophielambda
Facebook : Sophie Lambda

tant pis