Un Juste : Devoir de mémoire, devoir de gratitude, devoir de respect

Écrit par Félix Brun Catégorie : Roman graphique Mis à jour : lundi 27 mars 2017 17:31 Affichages : 1642

Un justePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ L’homme souvent voudrait oublier, rayer de sa vie des évènements qui l’ont marqué à jamais, sorte de déni du passé. Après tant d’années pourtant, Myriam Lévy se remet en mémoire l’épopée de sa famille juive qui, fuyant l’occupant allemand, trouve refuge chez Aurélie et Fernand Cénou jusqu’à la fin de la guerre. Nous sommes en 1942, Pétain et son gouvernement appliquent aveuglément les ordres de la gestapo…identification et fichage,  distinction par l’étoile jaune…déportation et concentration du peuple juif. Alerté par Radio Londres, la famille Lévy décide de se rendre en zone libre dans le Lot et Garonne ; après bien des difficultés, la crainte d’être dénoncé, en plusieurs étapes parfois précipitées, ils trouvent asile et hospitalité chez les Cénou…
David Cénou rend hommage à ses arrières grands-parents qui ont été reconnus « Justes » par le peuple juif, dans une bande dessinée mise en œuvre avec Patrice Guillon dont le scénario est d’une authenticité et d’un réalisme incontestable. Il faut prendre conscience et retenir de cette histoire la bravoure, le courage, le don de soi et l’humanité de la famille Cénou, au péril d’être dénoncée, déportée ou exécutée par la « police » française de Vichy et les nazies. Un récit émouvant, sincère, rendu puissant par un graphisme en noir et blanc, qui donne une force soutenue à cette chronique familiale, et au drame des juifs. Nous nous devons de perpétuer la mémoire de ces familles simples et anonymes qui ont protégé et caché des familles juives au risque de leur propre vie, de vrais héros.

Etre vivant c’est être fait de mémoire. Si un homme n’est pas fait de mémoire, il n’est fait de rien.

Milan Kundéra

Un Juste
Auteurs : Patrice Guillon et David Cénou
Editions : la Boîte à Bulles
Parution : Mai 2016
Prix : 18€