DirtyBiology : le sexe en question

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : lundi 26 février 2018 11:55 Affichages : 520

DirtyBiologyPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ DirtyBiology est une chaîne YouTube de vulgarisation créée par Léo Grasset, vidéaste et écrivain français ; créée en juin 2014, elle dépassait les 500 000 abonnés à la fin de l’année 2017. En compagnie de son frère Colas Grasset, Léo a décidé de réaliser une adaptation en bande-dessinée de cette DirtyBiology délicieuse.

On nous y propose d’en savoir davantage sur la grande question du sexe parce que "d’un point de vue logique", faut l'avouer, "le sexe est un…paradoxe.". Saviez-vous qu’au départ, « le sexe, c’est la mise en commun de l’identité de deux individus… » et qu’un très grand nombre d’animaux nous prouve qu’on peut faire du sexe sans organe sexuel? Oui, bien sûr que vous le saviez…mais la DirtyBiology donne l’occasion d’en apprendre davantage et d'avoir l'impression de retourner en classe avec des profs aux anecdotes truffées d’humour et de dérision.
Vous y découvrirez, entre autres, l’histoire de la « petite connasse » de bactérie responsable de la peste qui ne se reproduit pas comme nous et qui infecte les « puces qui vivent en temps normal sur des rats noirs ». Cette dernière utilise « un mécanisme qui s’appelle la scissiparité » et qui consiste à « dupliquer d’abord son contenu interne puis séparer chaque copie de chaque côté de la cellule. » Elle crée ensuite "un mur au milieu. Et bim, deux cellules. Chaque cellule va donner deux autres cellules, puis 8…16…32, etc.".
La DirtyBiology aborde aussi la question de « l’évolution des pénis et des vagins » et vous y apprendrez notamment que « les canards font figure d’exception parmi les oiseaux » car leurs ancêtres avaient des pénis alors que la plupart des volatiles n’en ont pas.
On vous expliquera aussi notamment pourquoi il y a deux sexes et comment, par exemple, « les crédipules », mollusques gastéropodes, ont adopté «  un mode de reproduction spécial « le gangbang » ou encore pourquoi les « bdelloïdes », depuis 25 millions d’années, sont sexuellement frustrées car elles ne se reproduisent plus que par clonage….
Bref, on pourrait décliner comme ça des dizaines d’exemples amusants qui sont présentés par les deux frères Grasset. On insistera juste sur le fait que c’est terriblement drôle et intelligent, que les dessins permettent de comprendre facilement toute la diversité biologique présentée et que c’est un réel plaisir d’apprendre en s’amusant. Une manière peut-être pour les élèves récalcitrants de se réconcilier avec le savoir et pour les curieux de constater que la vie humaine est d’une richesse délirante et que les animaux, franchement, sont bien plus intéressants à étudier que notre espèce humaine à deux gamètes !
Décidément, nous aussi, on adore les animaux!

DirtyBiology - La grande aventure du sexe
Editions : Delcourt
Scénario : Léo Grasset
Dessins et couleurs : Colas Grasset
Parution : 2 novembre 2017
Prix : 19,50€

DirtyBiology