La dernière humaine : un roman original et touchant sur l’acceptation de l’autre, aux péripéties drôles et tendres

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Les ados Mis à jour : vendredi 27 septembre 2019 15:23 Affichages : 352

humainePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ XR_395 vit son jour [1], entouré de Parent_1 et Parent_2, il apprend à marcher et découvre le monde. Son monde. Une Terre débarrassée des humains, où il n’y a plus ni guerre, ni crime, ni pollution. Les robots vivent leur existence de robot bien huilée, en contact permanent les uns avec les autres, grâce à la Ruche, dirigée par PRÉSIDENT qui, chaque jour, leur montre un des nombreux méfaits, violences et destructions dont se sont rendus coupables les hommes, et qui ont justifié leur éradication. XR_395 est heureux entre son travail à la ferme de panneaux solaires et ses périodes de recharge.

Un jour pourtant, sa vie bascule : il rencontre Emma, une petite fille de 12 ans (comme lui !), la dernière humaine. Il devrait la dénoncer, la livrer aux terribles chasseurs-robots, mais… la fillette est têtue, futée, gentille, adorable même, et répand la confusion dans les circuits du robot. S’il ne l’aide pas, elle va mourir. Les humains sont-ils tous aussi mauvais que PRÉSIDENT le prétend ?

Commence alors un périple semé de dangers, où Emma, XR_395, Ceeron et SkD (ses cotravailleurs) apprendront à se connaître, à s’apprécier. À s’aimer ?

Destiné aux jeunes lecteurs, La dernière humaine est un roman sensible et drôle, qui fait réfléchir sur la différence, les préjugés et fait la part belle aux sentiments, sans toutefois oublier l’aspect aventure et péripéties. Sur un rythme soutenu, les comparses sont embarqués dans une série de découvertes, teintées d’appréhension et d’émerveillement. La petite fille qui a grandi dans un bunker, et les robots qui n’ont jamais quitté leur lieu de vie, découvrent ensemble les merveilles de la nature. Ils apprennent à se connaître, à s’accepter, et remettent en cause ce qu’on leur a toujours enseigné, à se méfier les uns des autres. Les personnages se complètent à merveille : Ceeron le costaud amateur de blagues humaines, SkD, avec sa façon de bizarrement communiquer en images sur son écran, XR_395, le pragmatique qui prend tout au pied de la lettre et Emma, la fillette espiègle et attendrissante.

L’écriture est vive, teintée d’humour, joue avec la typographie, s’amuse avec des émoticônes, tant pour montrer les différences que pour finalement souligner les ressemblances.

La dernière humaine est une fable aux accents écologiques, qui amène à réfléchir sur l’impact des humains sur la Terre, sur leur appréhension du monde et des non-humains, sur les liens qui peuvent se tisser entre des personnes tellement différentes. Et à se dire que les robots gagneraient à s’humaniser, tandis que les hommes se grandiraient en pensant davantage aux conséquences de leurs actes !

La dernière humaine
Auteur : Lee Bacon
Éditions : Seuil Jeunesse
Collection : Fiction Jeunesse
Parution : 29 août 2019
Prix : 13,90 €
Roman junior, à partir de 9 ans