Jivana : un récit d’aventure, une histoire d’amour pas banale, des héroïnes complexes et originales, la recette pour un très réussi roman de fantasy !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Les ados Mis à jour : samedi 13 avril 2019 13:10 Affichages : 340

jivanaPar Sylvie Gagnère- Lagrandeparade.com/ Jivana est une jeune fedeylin qui vit dans un village en compagnie de sa mère, Delyndha. La jeune fille n’a guère d’amis, parce qu’elle vit avec un grand secret : l’esprit de la déesse Savironah, qui n’a pas pu achever sa réincarnation, vit dans son corps. Les villageois sentent la différence de Jivana, cette voix à laquelle elle s’adresse en elle ; on la croit un peu dérangée, sans bien comprendre ce qui lui est arrivé.

Jivana et Savironah sont devenues très proches en partageant ainsi le même corps. Quand le temps de la ponte approche, Jivana se retrouve en difficulté, convoitée par un mâle du village, qui refuse d’admettre qu’elle ne veut pas enfanter. Ses magnifiques ailes blanches la distinguent de toutes les autres.
Lorsque des nuées d’insectes dévoreurs envahissent le ciel, dévorent toutes les cultures et plongent le monde dans une nuit sans fin, la jeune fille décide de partir, à la recherche d’une solution. Si Savironah pouvait se réincarner, elle recouvrerait tous ses pouvoirs et permettrait au soleil de briller à nouveau. Mais cela pourrait signifier leur séparation, la fin de leur amour peut-être ?

Avec ce récit sans temps mort, qui tient en haleine le lecteur, Nadia Costes propose un roman d’aventures, certes, mais pas que. Les deux héroïnes partagent le même corps et vivent donc les mêmes aventures, mais sont pourtant deux entités bien distinctes, deux personnalités affirmées, qui ont appris à s’apprécier, puis à s’aimer. Déchirée quelquefois entre le souhait de la réincarnation de sa déesse pour sauver le monde et la crainte que cela ne l’éloigne d’elle à jamais, Jivana est la proie de sentiments contradictoires. Savironah n’est pas en reste, puisqu’elle est parfois écartelée entre son devoir de déesse (et son désir de retrouver ses pouvoirs) et son amour pour la jeune fedeylin.

Jivana démontre avec brio que la fantasy peut être le support d’une histoire originale, de thématiques profondes, tout en proposant un univers riche et cohérent, où les héroïnes bravent tous les dangers pour mener à bien leur mission. Ce récit se déroule dans un monde déjà développé par l’autrice, mais il n’est nul besoin d’avoir lu les ouvrages précédents pour apprécier celui-ci.

Nadia Costes aborde avec pudeur et délicatesse nombre de questions dans ce roman initiatique : la parentalité, le choix d’enfanter ou non, l’homosexualité, l’esclavage, les violences sexuelles, la solidarité, la tolérance, l’acceptation de l’autre. Ses réponses sont empreintes de bienveillance et s’inscrivent tout naturellement dans le cheminement des protagonistes. Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses qualités, les personnages principaux de ce roman sont du genre féminin, et se débrouillent parfaitement bien !

Et si le livre est destiné aux jeunes lecteurs ados, les adultes prendront beaucoup de plaisir à ce récit, servi par une plume sensible et précise !

Jivana
Autrice : Nadia Costes
Éditions : Actusf
Collection : Naos
Parution : 20 septembre 2018
Prix : 15,90 €
Roman adolescent à partir de 13 ans