Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Clean City: ….comme une envie de faire un grand ménage dans les mentalités!

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : mardi 26 novembre 2019 08:59 Affichages : 177

clean cityPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Anestis Azas et Prodromos Tsinikoris, directeurs artistiques de la scène expérimentale du Théâtre national d’Athènes, ont commencé leur collaboration en 2011 en mettant en scène des narrations alternatives qui utilisaient principalement des pratiques du théâtre documentaire.

Leur travail se concentre sur «des questions sociales et politiques telles que la migration, les travailleurs pauvres, la privatisation, la dette et la montée de l’extrémisme de droite en Europe ». Leur pièce Clean City a débuté à l’Onassis Stegi en février 2016. Depuis, avec le soutien de l’Onassis Stegi, elle a voyagé dans plus de 30 lieux en Europe. 

C’est une pièce salutaire. Parce qu’elle remet les pendules à l’heure dans un monde contemporain aux mentalités fascistes toujours menaçantes et qui cherchent des boucs émissaires responsables de la crise économique. Dans une Athènes en crise, un slogan raciste a beaucoup couru «  Clean up the city » avec cette idée infâme si souvent utilisée dans l’Histoire d’un besoin urgent de purification, de nettoyage. Cette pièce est donc partie d’une question simple et matérielle : « Qui, en réalité, nettoie Athènes ? » La réponse fut évidente : le plus souvent, des femmes migrantes. Alors, en pied de nez aussi espiègle que grave, aussi engagé que plein d’espoir, ont été mises sur le plateau quelques unes de ces femmes courageuses pour raconter à leur manière leurs histoires singulières et réfléchir avec nous, avec humour, colère et émotion, sur ces attitudes paradoxales qui font frissonner l’échine de l’Europe.
Au sein d’une scénographie pertinente et colorée évoluent des personnalités aussi différentes qu’attrayantes. On apprend à les connaître petit à petit ces femmes venues, qui des Philippines, qui d’Albanie, qui de Bulgarie, qui encore de Moldavie…et même celle qui vient du Péloponnèse aux couleurs de l’Afrique du Sud. Elles racontent leurs espoirs et leurs déboires et prouvent, à chaque nouvelle prise de parole, leur entêtement méritoire : «  Quand on touche le fond, on ne peut pas tomber plus bas. » Souvent méprisées, voire humiliées, par ceux et celles qui les embauchent et se croient tout permis, et vont même jusqu'à pouvoir les harceler sexuellement, elles expliquent comment elles se sont battues pour garder leur dignité et donnent à entendre un message féministe revigorant. Car oui, ce sont ELLES qui ont tout quitté, mari et enfants parfois, pour essayer de sauver une situation économique trop précaire! D’ailleurs, Anestis Azas & Prodromos Tsinikoris insèrent également des explications sociologiques dans leur spectacle qui nous affirment que « sous l’angle du genre, l’immigration favorise l’émancipation des femmes »…car si d’autres viennent faire les tâches ménagères, les premières peuvent aller vivre une vie loin des contraintes de l’oikos!
L’intérêt de ce travail dramaturgique réside dans la mise en lumière positive de ces battantes dont les enfants ont « réussi » à s’en sortir. Une belle rencontre avec des mères déracinées qui n’ont pas eu peur de prendre des risques et ont supporté la peur au ventre continuelle de la menace d’expulsion. Un moment pertinent et d’une humanité constructive, juste et nécessaire.

Clean City
Recherche, texte et mise en scène : Anestis Azas & Prodromos Tsinikoris
Avec : Mabel Matshidiso Mosana, Rositsa Pandalieva, Fredalyn Resurreccion Hellrung, Drita Shehi, Valentina Ursache
Dramaturgie : Margarita Tsomou
Scénographie et costumes : Eleni Stroulia
Assistanat scénographie et costumes : Zaira Falirea
Lumières : Eliza Alexandropoulou
Musique : Panagiotis Manouilidis
Vidéo : Nikos Pastras
Assistanat à la mise en scène : Ioanna Valsamidou, Liana Taousiani
Construction marionnettes : Yiannis Katranitsas
Figuration dans la vidéo : Nelly Kambouri
Coproduction : Onassis Stegi et l’Institut Goethe dans le cadre du projet EUROPOLY. EUROPOLY est un projet des Instituts Goethe en Europe, mené en coopération avec le Münchner Kammerspiele, l’Onassis Stegi, Sirenos – Vilnius International Theatre Festival, le Teatro Maria Matos (Lisbonne), Tiger Dublin Fringe • présenté avec le soutien d’Onassis Stegi, organisation culturelle transdisciplinaire située à Athènes dédiée à la production, la promotion et le soutien des pratiques créatives contemporaines. Onassi Stegi est avant tout un espace où l’on pose des questions qui nourrissent l’esprit, où l’on interroge les évidences avec l’objectif ultime de concevoir des actions, des interventions et de générer des idées qui façonnent et secouent la société.

Présenté avec le soutien d’Onassis Stegi
Pièce en grec surtitré

Dates et lieux des représentations:
- Les 8 et 9 novembre 2019 au Théâtre des 13 Vents ( Montpellier, 34)