Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Une semaine…Pas plus : une pièce de boulevard sympathique, au rythme enlevé

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Théâtre Mis à jour : dimanche 24 novembre 2019 23:38 Affichages : 166

pas plusPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Paul et Sophie vivent ensemble depuis 4 mois, mais Paul n’en peut plus, il veut quitter la jeune femme sans avoir le courage de le faire. Il demande alors à son meilleur ami, Martin, de s’installer chez eux, convaincu que la cohabitation va faire exploser leur couple. Martin refuse, mais Paul le piège en expliquant à Sophie que Martin vient de perdre sa mère. Ce sera donc « une semaine, pas plus ! ». En théorie, tout paraît simple dans ce « comment faire en sorte que sa compagne, que l’on n’aime plus, décide de partir d’elle-même » ? Mais bien sûr, cela va se révéler plus compliqué que prévu, avec un Martin pris en tenaille entre son meilleur ami et sa compagne, un Paul qui s’emberlificote dans ses propres affabulations et une Sophie qui finit par douter de tout !  Le ménage à trois s’avère explosif, avec son lot de coups bas et de mensonges en cascade. Les situations burlesques et les quiproquos s’enchaînent sans aucun temps mort. L’humour est omniprésent, parfois tout en finesse, parfois moins, mais sans jamais tomber dans la vulgarité. C’est une pièce bon enfant, avec une histoire simple et de grosses ficelles, mais fort plaisante. Les réparties font souvent mouche, et si les acteurs en font quelquefois des tonnes, c’est pour le plus grand plaisir des spectateurs. On peut certes regretter qu’Arnaud Pfeiffer se prenne un peu les pieds avec une diction par instants mal maîtrisée, mais son abattage donne du relief à son personnage, qui n’est pas le plus sympathique de prime abord. Louise Danel interprète une Sophie confondante de naïveté et de gentillesse. Mention spéciale pour Benoît Cauden, qui campe avec brio un Martin déboussolé, touchant et révélant peu à peu une personnalité plus riche qu’il n’y paraissait. Les spectateurs s’amusent, rient de bon cœur aux aventures mi-loufoques, mi-tragiques des trois comparses, au fond juste en quête d’amour et de bonheur.

Une semaine…Pas plus 
Auteur : Clément Michel
Mise en scène : Arthur Jugnot
Scénographie : Sarah Bazennerye
Costumes : Virginie Stucki
Lumières : Philippe Mathieu
Musiques : Paulo Goude
Avec : Louise Danel, Benoît Cauden, et en alternance Arnaud Pfeiffer ou Nicolas Martinez
Durée : 1h20

Dates et lieux des représentations :

- Du mardi au samedi à 21h, samedi et dimanche 16h30 – Du 15 novembre 2019 au 5 janvier 2020 – Théâtre du Splendid – 75010 Paris – https://www.lesplendid.com/