Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

L’équation : l’histoire de l’univers racontée par un singe savant

Écrit par Victor Waque Catégorie : Théâtre Mis à jour : mercredi 3 avril 2019 05:21 Affichages : 338

equationPar Victor Waqué - Lagrandeparade.com/ « L’équation » nous transporte dans le monde du savoir scientifique, celui qui décrit le big bang et les phénomènes physiques d’hier à aujourd’hui. Tomber dans les confins d’un trou noir et discuter entre amis avant l’expansion de l’univers. Observer la création de la terre et rencontrer notre ancêtre commun. Les spectateurs du théâtre « La reine blanche » bondissent d’un million d’années à l’autre, et franchissent des dizaines d’années lumières depuis leur siège ! Facile d’accès, plein d’humour, « L’équation » est un beau spectacle qui nous conte notre histoire. Il nous fait observer le monde avec une perspective nouvelle. Pour les jeunes....et les moins jeunes !

Sur la scène, un homme, seul, nous fait face. Il nous raconte son parcours. Celui d’un singe d’Afrique enfermé dans une cage par des colons. Pour qu’on le libère, il trouve la solution : faire comme les humains, parler et réfléchir… Cela le mènera vers le chemin de la science et du savoir actuel. Avec plein d’humour il nous raconte son parcours pour le moins atypique, puisque monsieur le singe apprend l’astrophysique, les mathématiques, et tout ce qu’il est possible d’assimiler. Il s’entourera des meilleurs enseignants, qu’il épuisera tous de questions. Dont un vieux monsieur à la moustache développée qui lui parle de relativité en tirant la langue.
Pour illustrer ses propos, le singe s’appuie sur le mur qui s’étend en fond de scène où apparait son histoire. Il nous montre ses photos souvenirs. Ses enseignants. Son portrait. L’univers comme il existe et a existé. Ce grand écran est un formidable outil qui dynamise le spectacle en mettant des images sur les mots. Quand on parle de particule de lumière et de création de la vie, les images nous éclairent.

Le comédien sur scène interpelle les spectateurs, s’agite et danse, ne ménage pas son énergie pour nous faire rire. Avec succès. Il représente la conscience de ce singe un peu bizarre mais attachant. Ce singe qui nous apprend des choses sans que l’on s’en rende compte. Qui essaie de nous faire comprendre les distances astronomiques entre la terre et d’autres galaxies. Qui ose se projeter dans le futur de l’humanité avec les nouvelles découvertes de la science. Qui fait des liens de parenté entre notre civilisation et un animal qui n’a même pas de cerveau. Fabio Alessandrini, par son texte limpide et amusant et son jeu d’acteur dynamique, captive le spectateur !

En plus d’une vie atypique – tous les singes ne deviennent pas savants -, le personnage a une existence étonnamment longue. Qui s’étale sur des milliards d’années. Il se souvient d’avant le big bang lorsqu’il discutait avec une famille de mal élevés qui prenait toute la place dans cet espace confiné. Il se souvient se promener doucement dans l’univers naissant alors que les planètes se formaient. Il se souvient être une roche en fusion sur la planète terre à ses débuts. Être un mollusque, celui duquel proviennent tous les mammifères. Monsieur a de la mémoire. A partir du récit d’une vie, nous découvrons l’histoire de notre monde, de notre origine. Celles d’une lente évolution que la science a découverte doucement et tente de préciser chaque jour. Une histoire qui donne le tournis et nous fait relativiser notre petit univers. Notre logement, nos distances pour aller travailler, notre pays si petit par rapport à l’échelle de l’univers...

Avec simplicité et clarté, nous comprenons la lente évolution du monde et prenons conscience que les particules qui nous fondent ne datent pas d’hier. Qu’elles proviennent même toutes d’un même point duquel est parti le big bang. Sous cette perspective nous sommes tous de la même famille, celle de la mère nature, et cela depuis ce mystérieux commencement.

L’équation
De et avec :  Fabio ALESSANDRINI
Regard extérieur : Karelle PRUGNAUD
Création vidéo : Claudio CAVALLARI
Collaboration artistique : Riccardo MARANZANA
Lumière : Jérôme BERTIN
Son : Nicolas COULON

Dates et lieux des représentations:
- Du 27 mars au 28 avril 2019 au Théâtre de La Reine Blanche ( 2 bis passage Ruelle, 75018 Paris) - Tél. location : 01.40.05.06.96