Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

La légende du roi Arthur confrontée à la Salle de Pierre : Arthur carbure au bromure...

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Théâtre Mis à jour : jeudi 20 septembre 2018 05:10 Affichages : 247

roi arhurPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Il reste quatre semaines pour découvrir Le Roi Arthur à... l'Epée de Bois. Autrement dit, la légendaire épée Excalibur est entre les mains du Roi Arthur... au Bois de Vincennes. Enfin, disons plutôt dans la forêt de Brocéliande, évidemment. Reprenons : le spectacle, épique et grandiose, à la recherche du Saint Graal, mis en scène par Jean-Philippe Bêche, est prolongé à la Cartoucherie, au théâtre de l'Epée de Bois, en salle de Pierre.

Souvenez-vous : le grand Roi Arthur doute : est-il bien l'élu qui saura sauver cette Bretagne déchirée et assiégée ? Le fidèle Lancelot est-il vraiment amoureux de la reine, Guenièvre ? Camelot, Avalon, Merlin, Morgane : ces figures incontournables du folklore celtique ont nourri l'imaginaire de nombreux auteurs au fil des siècles et continuent à faire rêver des générations entières. Amour, haine, passion à la cour du Roi Arthur : c'est du Shakespeare en plus simple. Tellement revisité au cinéma qu'on ne peut pas s'empêcher de penser aux Monty Python, Sacré Saint-Graal !, alors qu'il n'y a pas une once d'humour dans ce nouveau spectacle bien huilé, et rythmé par l'excellent Aideje Tafial, aux percussions. La seule touche un peu moderne de cette version un peu trop académique ; si l'on excepte la robe de soirée, étincelante, de la fée Morgane, qui dénote un peu avec les autres costumes.

Avec cette pièce sobrement intitulée Le Roi Arthur, Jean-Philippe Bêche annonce avoir voulu « revenir aux origines du mythe », avec une mise en scène « en urgence, fiévreuse, animale ». Bref, un théâtre « organique, tribal, presque brutal », quand il (nous) dérange aussi (dixit). Les acteurs font ce qu'on leur a demandé de faire. L'éclairage est parfait, comme le sobre décor, et les costumes. Et on attend tout du long « l'épique », le « lyrique », « tragique » annoncé. Pour tout dire, ça ronronne un peu. La conclusion reste la même : on ne lutte pas contre la force du destin. Mais ça, on le savait déjà. Rien de nouveau sous le soleil des chevaliers de la table ronde.

Le Roi Arthur
Durée : 1h45
Ecrit et mis en scène par Jean-Philippe Bêche
Assistante à la mise en scène : Catherine Azzola
Avec Jean-Philippe Bêche, Antoine Bobbera, Lucas Gonzalez, Jérôme Keen, Erwan Zamor, Marianne Giraud-Martinez, Marie-Hélène Viau, Franck Monsigny, Morgan Cabot, Fabian Wolfrom, et Aidje Tafial aux percussions.
Responsable de distribution : Laurence Lustyk
Création Lumières : Hugo Oudin
Maquillages, coiffures : Caroline Vlieghe
Costumes : Catherine Gorne
Maître d'armes : François Rostain
Musique : Daniel Scotto
Percussions : Aidje Tafial
Production : Compagnie du Rameau d'Or

Dates et lieux des représentations: 

- Jusqu'ai 14 octobre 2018 AU THÉÂTRE DE L'ÉPÉE DE BOIS, Cartoucherie,  du jeudi au samedi, à 20h30, matinées samedi et dimanche à 16h. Sauf les jeudis 27 septembre, 4 octobre et le vendredi 5 octobre. Route du Champ de Manœuvre – 75012 Paris (Bois de Vincennes)