Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Quand j’avais 5 ans, je m’ai tué : l'autisme en question, entre théâtre et danse contemporaine

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : samedi 15 septembre 2018 08:01 Affichages : 560

5 ans Par Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ On oublie parfois un peu vite ce qui se passe dans la tête d’un enfant. L’œil adulte, avec le temps, perd de sa sensibilité. Peut-on reprocher à un enfant d’aborder les choses différemment ? Ne faut-il pas plutôt essayer de regarder le monde avec ses yeux innocents pour le comprendre et le soigner ? Howard Buten, sensible à l’autisme, produit un texte déchirant dans son chef d’œuvre littéraire « Quand j’avais cinq ans je m’ai tué ». Gil, diminutif de « Gilbert » est un petit garçon de huit ans, qui souffre d’un mal que l’on n’explique pas. Il est interné dans une résidence spécialisée pour enfants, les Pâquerettes, où il refuse de discuter avec son psychiatre. Son seul moyen d’expression reste l’écriture, sur le mur de la salle de repos, au plus grand désarroi des parents et de l’équipe soignante. Damien Bricoteaux et Lucie Joliot produisent une mise en scène intelligente. Deux jeunes comédiens, physiquement très ressemblants, interprètent un seul personnage : Gil, ce petit enfant incompris du monde des adultes. L’un s’anime, l’autre utilise sa voix pour exprimer ses envies, ses doutes, ses angoisses. Mêlant théâtre et danse contemporaine, le résultat est plaisant, dynamique, captivant. Les artistes, quant à eux, réalisent d’admirables prestations. On reste époustouflé par l’agilité et le rythme de Julien Martin, ainsi que par l’intensité des émotions produites par Robin Causse. Une adaptation très intéressante d’un incontournable de la littérature américaine, où est exhibé sans tabou et sans fausse note le décalage et l’incompréhension entre deux mondes : celui des enfants et celui des adultes. On est ému et conquis !

Quand j’avais 5 ans, je m’ai tué
D'après le roman de Howard Buten
Un spectacle de Damien Bricoteaux et Lucie Joliot
Avec Robin Causse et Jules Martin

Dates et lieux des représentations:
- Découvert au Festival d'Avignon Off 2018 - Théâtre des Béliers