Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Pas d’souci ! Halte aux abus textuels ! : une parodie amusante des confusions de langage et des phrases sans contenu

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : jeudi 26 juillet 2018 08:32 Affichages : 328

Pas de souciPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ Et si l’on comptait le nombre de non-sens, d’incohérences et de paroles inutiles proférées chaque jour… ? Cela pourrait bien amuser et/ou faire grincer des dents plus d’un… Philippe Fertray, fasciné par les abus textuels, propose un nouveau spectacle « Pas d’souci », mis en scène par Virginie Darmon où la parodie des confusions de langage et des phrases sans contenu s’enchaînent admirablement bien.

 

Parler, parler pour ne rien dire, parler pour faire peur au silence. Parler pour tout dire. Mais on demande toujours trop aux mots. Plus qu'ils ne peuvent dire.

Pierre Filion

Qui n’a jamais souri ou même exploser de rire à l’écoute de quelques commentaires sportifs… ? Face à Nelson Monfort, ne sachant comment sublimer les performances des athlètes, ou encore avec les argumentaires de Christine Angot surnommée « Tristine Angoisse » : « On ne peut pas dire cela, Je ne peux pas entendre cela (…) Vous parlez du texte, ou des textes … ? ». Un épisode du spectacle bien jubilatoire, plus que mémorable.

Philippe Fertray, dans sa liste non exhaustive, n’oublie pas les abus de langage utilisés pour se donner bon genre : Compétitivité, jouabilité, employabilité… ».
Parler pour ne rien dire, parler pour se montrer plus intelligent qu’on ne l’est, parler parce qu’il est trop difficile de se taire…

C’est avec beaucoup de plaisir qu’on a pu applaudir un spectacle rock n’Roll, mené par un artiste clownesque à souhait. Le texte, intelligent, subtil et rondement bien articulé séduit. Accompagné de quelques effets visuels captivants, « Pas d’souci » laisse un sentiment de légèreté et un sourire aux lèvres bien plaisant. A voir pour rire de nos phrases « passe partout » ! !

Pas d’souci ! Halte aux abus textuels !
Auteur : Philippe Fertray 

Interprète : Philippe Fertray

Metteur en scène : Virginie Darmon

Dates et lieux des représentations:
- Jusqu’au jeudi 26 juillet 2018 au Théâtre de la Contrescarpe (5 rue de Blainville, 75 005 Paris)