Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

La nostalgie des blattes : les tribulations absurdes de vieilles peaux synanthropes

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : dimanche 29 avril 2018 17:06 Affichages : 262

blattesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Elles sont deux. L’un est arrivée avant l’autre vraisemblablement mais les considérations spatio-temporelles ont perdu ici de leur intérêt. Le temps semble s’être allongé, pénitence inexplicable à laquelle il faut bien s’adapter. Il n’y a rien à faire d’autre qu’attendre…alors on parle, on se répète, on se chamaille, on convoque des souvenirs. Tout aussi différentes que complémentaires, deux sexagénaires puisent une formidable énergie du désespoir dans la nostalgie d’un passé où tout était plus vrai, où les sensations étaient décuplées, où l’aseptisé et le souci d’uniformisation n’avaient pas gommé toute la saveur des choses…Sont-elles les tout derniers vestiges qui tiennent encore debout d’un monde définitivement disparu? « La Nostalgie des blattes » est-elle une fable apocalyptique grinçante? Une démonstration dramatique en tous cas de l’absurdité d’une époque contemporaine qui nie le temps qui passe et se renie par là-même.
Ces deux-là ont refusé les interventions chirurgicales et elles s’exposent au monde, comme des pièces de musée, dernières représentations d’authentiques vieilles peaux. « Il est bâclé votre Alzheimer » reproche l’une. C’est que les fesses vissées toute la journée sur une chaise, il faut bien s’occuper. Alors on s’improvise comédienne, on feint de perdre la tête, on teste l’autre puisqu’il est essentiel encore et toujours d’exister ...et comment ne pas disparaître si l’on ne vous regarde plus?  Elles ne cessent d’espérer un visiteur qui, comme le Godot de Beckett, ne viendra pas. Ou alors sous la forme fantômatique d’un fils qu’on a sans doute rêvé. Des drones, par contre, les menacent sans cesse…mais elles sont résistantes ces deux bonnes femmes et encore capables d’être solidaires pour faire front à l’adversité!
Pierre Notte a imaginé un texte fin et drôle servi avec justesse par Catherine Hiegel et Tania Torrens et une mise en scène sobre appuyée d’effets de lumière discrets et d’effets sonores inquiétants al dente. Un moment de théâtre fort plaisant ayant fait l’objet de deux nominations pour les Molières 2018 ( Molière de l’auteur francophone vivant pour Pierre Notte/ Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre public pour Catherine Hiegel).- 

La Nostalgie des blattes
Texte et mise en scène : Pierre Notte
Avec : Catherine Hiegel, Tania Torrens
Lumières : Antonio de Carvalho
Son : David Geffard
Assistanat : Alexandra Thys
Administration, production et diffusion : En Votre Compagnie

Dates et lieux des représentations:

- Le 19 avril 2018 au Théâtre Jacques Coeur à Lattes ( 34)
- Le 19 avril 2018 à Le Carré - Cesson-Sévigné