Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

F(l)ammes : l’immigration et l’intégration décodées par dix jeunes femmes issues des quartiers populaires de villes d’Ile de France

Écrit par Philippe Delhumeau Catégorie : Théâtre Mis à jour : vendredi 30 juin 2017 13:38 Affichages : 1948

FlammesPar Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ Ahmed Madani, un metteur en scène qui n’a pas son pareil pour réunir sur un plateau le genre «féminin-pluriel»  décliné sous le signe de la diversité. Salle des fêtes de Sevran. Le public local et des communes riveraines afflue pour voir le spectacle proposé par l’association le Théâtre de la Poudrerie. Des gens pour qui le mot « Théâtre » est étranger dans leur vocabulaire car synonyme d’une culture qui n’appartient pas à leur histoire et encore moins à leur mode de vie. Qui dit théâtre, dit Paris ! Pourtant à quelques kilomètres de la capitale, il y a des passionnés qui œuvrent à créer un lien avec la vie culturelle sevranaise en mettant en place des actions destinées à tous les publics issus de la diversité. Sevran, une ville du 93, où vivent des femmes et des hommes qui ont la particularité de porter en bouche les accents de l’Orient, du Maghreb, de l’Afrique noire, des régions de l’Inde et d’ailleurs. Des enfants qui fréquentent les écoles, les collèges et les lycées de la République. Des familles qui vivent en communauté et s’intéressent à ce que proposent les associations culturelles et sportives locales.

L’immigration, l’intégration, des mots qui résonnent dans la tête de ceux qui sont montrés du doigt, des mots qui dénoncent le malaise des banlieues, des mots qui s’écrivent en français et écorchent des bouches à l’idée de les prononcer, des mots qui chantent la France d’hier, d’aujourd’hui, de demain et d’après-demain, des mots qui se dressent en pop-up dans le paysage urbain, des mots qui ouvrent des portes, des mots qui permettent des rencontres aussi riches et éclectiques soient-elles. 

F(l)ammes, c’est une partition écrite sur des parcours de vie passés et présents, des destins heureux ou malheureux, des virgules d’existence qui vivent entre culture ethnique et envie d’avancer la tête haute dans le pays des Droits de L’homme, des parenthèses ouvertes sur des ambitions et des projets personnels, professionnels et familiaux.
Ce soir, Anissa, Ludivine, Chirine, Laurène, Dana, Yasmina, Maurine, Anissa, Haby et Inès sont les Marianne de Sevran, du 93, de l’Ile de France et de la France. Quelles que soient leurs origines familiales, quelle que soit leur histoire, quel que soit leur avenir, ce soir, elles sont là et bien là à interpréter le texte d’Ahmed Madani et jouer pour le plaisir devant une salle « Black, Beur et Blanche ». Car s’il est un mot à retenir à l’issue de la représentation, c’est le mot plaisir.
La mise en scène d’Ahmed Madani, c’est un entrelacs d’histoires vives ou intimes, autorisées ou secrètes, riches ou ordinaires, dramatiques ou romantiques, heureuses ou conflictueuses. L’intention scénique, c’est la diversité des genres artistiques adaptés au jeu des comédiennes, chorégraphies, chants, solos, collectifs et vidéos.
L’ensemble s’articule sans fausse note, les filles jouent ‘pour de vrai’ des pans de leur autobiographie. Riches, émouvants et poignants sont les récits que chacune révèle, la détermination affichée dans le regard et les poings serrés. Par moment, un soupçon de larmes flirte avec les blessures du passé et le présent peine à les effacer car les liens du sang écrivent à l’encre noire les tragédies ethniques de la famille vécues antérieurement.
F(l)ammes, c’est un cri lancé à l’envolée qui devrait ouvrir les yeux des plus récalcitrants. L’intégration, ce n’est pas un leurre, c’est une réalité et preuve en est avec le texte et la mise d’Ahmed Madani, et la présence des dix comédiennes sur le plateau. Ce soir dans la salle, le public était débout pour applaudir Anissa, Ludivine, Chirine, Laurène, Dana, Yasmina, Maurine, Anissa, Haby et Inès. Fier étais-je d’être là assis parmi tous ces gens qui ont un soir pu voir un spectacle éclectique, richement coloré et culturellement intense jouer par des filles simplement EXCEPTIONNELLES ! Comme l’est Ahmed Madani.

Le théâtre d’Ahmed Madani, c’est le théâtre du plaisir.

F(l)ammes
Création avec : Anissa AOU, Ludivine BAH, Chirine BOUSSAHA, Laurène DULYMBOIS, Dana FIAQUE, Yasmina GHEMZI, Maurine ILAHIRI, Anissa KAKI, Haby N’DIAYE, Inès ZAHORE


Texte et mise en scène : Ahmed Madani


Complicité artistique : Mohamed El Khatib / Assistante à la mise en scène : Karima El Kharraze / Création vidéo : Nicolas Clauss / Création lumières et régie générale : Damien
Klein / Création sonore : Christophe Séchet / Régie son : Jérémy Gravier et Samuel Sérandour / Costumes : Pascale Barré et Ahmed Madani / Coaching vocal : Dominique Magloire et Roland Chammougom / Coaching chorégraphique : Salia Sanou / Photographie : François Louis Athénas /

Madani Compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication-Drac Île-de-France et par la Région Île-de-France

Dates et lieux des représentations:

- Mardi 8 novembre à 14h / mercredi 9 novembre à 10h / jeudi 10 novembre à 14h/  12 novembre à 20h30 /13 novembre à 15h à la Salle des fêtes de Sevran
 (9, rue Gabriel-Péri
 ) 93270 Sevran
 - Réservations : 01 49 36 51 75

- Du 16 novembre au 04 décembre 2016 (Mercredi à Dimanche) à la Maison des Métallos à Paris

- Du 6 au 29 juillet 2017 au Théâtre des Halles à Avignon - 11h

- Le 30 septembre 2017 à Aurillac, Scène conventionnée

- Les 2 et 3 octobre 2017 aux Treize Arches - Brive-la-Gaillarde

- Les 6 et 7 octobre 2017 au Centre Dramatique National de Sartrouville

- Les 12 et 13 octobre 2017 au Théâtre de l'Agora, Scène Nationale d'Evry

- Du 17 au 29 octobre 2017 à la Maison des Métallos à Paris

- Du 7 au 11 novembre 2017 à la Comédie de Genève

- Du 16 novembre au 17 décembre au Théâtre de la Tempête à Paris

- Le 7 décembre 2017 au Théâtre Jacques Carat - Cachan

- Les 12 et 13 janvier 2018 à Le Channel, Scène nationale de Calais

- Les 16 et 17 janvoer 2018 à L'Apostrophe, Scène Nationale de Cergy-Pontoise

- Le 30 janvier 2018 à la Salle Jacques Brel - Pantin

- Le 2 février 2018 au Théâtre des Bergeries - Noisy-le-Sec

- Les 6 et 7 février 2018 à l'Espace Albert Camus - Bron

- Le 9 février 2018 au Théâtre Le Sillon - Scène conventionnée de Clermont-l'Hérault

- Du 13 au 16 février 2018 à Les Quinconces-L'Espal - Le Mans

- Le 9 mars 2018 à Houdremont, Scène conventionnée - La Courneuve

- Le 16 mars 2018 à l'Espace Sarah Bernhardt - Goussainville

- Le 18 mars 2018 à la Maison du Théâtre et de la Danse - Epinay-sur-Seine

- Le 23 mars 2018 à l'Escale - Melun

- Les 6 et 7 avril 2018 à Dedans,Dehors, Scène conventionnée - Brétigny-sur-Orge

- Du 9 au 11 avril 2018 au Théâtre de la Commune, Centre dramatique - Aubervilliers

- Le 13 avril 2018 à la Salle des Fêtes - Montargis

Enregistrer