Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Africa Speaks : le grand mix africain de Santana

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Lyrique Mis à jour : mercredi 21 août 2019 21:36 Affichages : 501

santanaPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / On l’attendait depuis trois ans. Le voici enfin, ce vingt-cinquième album de Santana. C’est « Africa Speaks », onze titres goupillés par l’infatigable Carlos Santana, 72 ans, guitar hero qui en un demi-siècle a vendu, avec son groupe, plus de cent millions d’albums à travers le monde. Après « In Search Of Mona Lisa »- un mini-album consacré à la Joconde en début 2019, il a donc répondu à l’appel de l’Afrique. Il explique : « Ce sont deux objets différents, mais en même temps, c'est la même chose, car les deux disques parlent de romance, de mystère, d'espoir et de courage ». Pour « Africa Speaks », le maître de la sono mondiale s’est adjoint, au chant, l’Espagnole venue de Guinée Equatoriale Concha Buika et la Britannique Laure Mvula. A la production, il a fait appel à nouveau à Rick Rubin, pointure dans le genre… Et c’est parti pour plus d’une heure de musique, de bons et gros sons et des mots, pour l’essentiel, en espagnol pour le grand mix africain, version Santana. Les chanteuses font preuve d’une belle maîtrise vocale ; quant au « guitar hero », il gratifie son auditoire de quelques vertigineux solos de guitare (dont un mémorable dans « Blue Skies », cinquième titre de l’album) dans cet album copieux. L’éternel créateur de « Soul Sacrifice » (Woodstock, 1969) prouve, une fois encore, qu’il est bien un surdoué du grand mix. On entend des titres imparables comme « Batonga », « Yo Me Lo Merezco » et le « tubesque » « Los Invisibles », promis au carton scénique avec son chant hip hop. Et puis, il y a, temps fort de cet « Africa Speaks », le septième morceau. Un morceau de choix : « Breaking Down The Door », composé et produit par Manu Chao pour Calypso Rose, l’éblouissante chanteuse (79 ans) venue de Trinidad et Tobago, star du calypso et de la soca. Un morceau que Carlos Santana revisite avec un bonheur non feint- même si les puristes, souvent mesquins et jaloux, l’ont accusé de contre-façon. Mais qu’importe si ce 25ème album sonne grandement rock latino, il est surtout un magnifique hommage à l’Afrique. Parce que, cinquante ans après ses débuts, même si l’esprit est toujours le même, Carlos Santana est de plus en plus libre. Parce que l’Afrique lui a parlé ?...

Alors, de sa petite voix, le maître guitariste dit aussi : « Avec « Africa Speaks », j’ai souhaité faire passer un message d'intégrité absolue, d'unité, d'harmonie, d'espoir et de courage », ou encore : « Les ingrédients de la musique africaine, c'est la joie, toujours la joie ! C'est bien plus puissant que n'importe quelle bombe atomique. Bob Marley disait que même une bombe nucléaire ne peut arrêter le temps. Je suis sûr que ma relation avec l'Afrique sera toujours fructueuse et enrichissante ». Aujourd’hui, Carlos Santana continue d’écrire (et de composer) la légende : avec « Africa Speaks », il vient de dépasser les Rolling Stones et, avec Barbra Streisand, il est l’un des seuls au monde à avoir figuré dans le Top 10 albums de la Bible musicale qu’est le magazine « Billboard » pendant six décennies consécutives ! Accessoirement, on notera qu’« Africa Speaks » a été, dès sa sortie, numéro 1 des Billboard Rock Albums et Billboard Latin Albums. Et maintenant ? Confidence de Carlos « guitar hero » Santana : « Je souhaite réunir autour d’un projet Manu Chao, Manu Dibango et Sting. J’ai toujours rêvé de rassembler quelques personnes pour créer une certaine fréquence. Je n’ai jamais considéré la musique autrement qui n’est rien d’autre qu’une histoire de résonance de sons et de vibrations… »

Santana : « Africa Speaks »
Label : Concord Records
Parution : 7 juin 2019

La tracklist
1/ « Africa Speaks »
2/ Batonga »
3/ « Oye Este Mi Canto »
4/ « Yo Me Lo Merezco »
5/ « Blue Skies »
6/ « Paraisos Quemados »
7/ « Breaking Down the Door »
8/ « Los Invisibles »
9/ « Luna Hechicera »
10/ « Bambele »
11/ « Candombe Cumbele »