Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

ABC d’airs : y’a des airs dans l’air !

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Lyrique Mis à jour : mercredi 23 mai 2018 16:06 Affichages : 240

ABC d'airsPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une salle à peine enveloppée dans le noir, et soudain, du fond surgit une jeune femme, elle lance des « Ah ! » sur plusieurs tons. S’avançant vers la scène, elle est rejointe par trois femmes- elles aussi proposent des variations sur le même thème. « Ah ! » oui, début du spectacle… Elles sont quatre. Quatre jeunes femmes, une chanteuse-comédienne, et trois instrumentistes. Les quatre sont habitées par la musique, et invitent à un réjouissant « ABC d’airs ». L’idée est venue à Anne Regnier, hautbois et cor anglais, soliste à l’Orchestre de Paris. Avec Anne Baquet (voix), Claude Collet (piano, premier prix du Conservatoire de Paris) et Amandine Dehant (contrebasse, premier prix du Conservatoire et membre de l’Orchestre de l’Opéra de Paris), elle déroule l’alphabet. De A à Z, vingt-six séquences musicales. Il y a B comme « baroque » avec « Les Sauvages » de Jean-Philippe Rameau, ou encore G comme « géant » avec « Le grand Lustucru » de Kurt Weill, H comme « histoire sans paroles » avec Astor Piazzola, R comme « romance » avec Enrique Granados, U comme « ultime sabbat » avec Camille Saint-Saens… sans oublier le délicieux S comme « silence » avec John Cage ou encoure l’enthousiasmant Z comme « Ze final » ! Dans une note d’intention, le metteur en scène Gérard Rauber précise : « Le parti pris est alors de casser les codes : plus de partitions, plus de chaises pour que le musicien soit enfin libre ! C’est ainsi que nous assistons à la naissance d’un concert « mis en scène » où le regard et le mouvement complètent la musicalité des artistes ». 

« ABC d’airs », c’est un feu d’artifice musical. On y apprécie la formidable virtuosité musicale et vocale des quatre artistes (Anne Baquet, Claude Collet, Amandine Dehant et Anne Regnier) qui, en un instant, accaparent toute la scène, tout comme on est emballé par la mise en scène intelligente et pétillante de Gérard Rauber, un homme aussi grand connaisseur de musique(s) qu’empli d’esprit. On est ébloui, quasi étourdi par le mouvement incessant des quatre filles- oui, comme on dit, elles ont « la musique dans le sang » ! On est emporté par le grand mix musical qui mêle, avec un bonheur extrême, entre autres le très baroque Jean-Philippe Rameau, les très joyeux Frères Jacques ou encore le très pop-rock Queen, et même le très gonflé S comme « silence » avec le « 4’33’’ » de John Cage qui plonge salle et spectateurs dans un silence propice à la perception du moindre son ambiant… Au final, mesquin que l’on peut être, on trouvera bien un point faible à cet « ABC d’airs » : oui, un alphabet visité et évoqué en une heure et vingt minutes, c’est vraiment trop court. Mesdames, on en demande, encore et encore ! Et maintenant, jouez, dansez et chantez, il y a des airs dans l’air !

ABC d’airs  sur une idée d’Anne Regnier
Mise en scène et lumières : Gérard Rauber
Avec Anne Baquet, Claude Collet, Amandine Dehant et Anne Regnier.
Durée : 1h20.

Dates et lieux des représentations :
- Jusqu’au 17 juin 2018. Du mardi au samedi, 19h. Dimanche, 16h. Relâches exceptionnelles les 3 et 6 juin. au Théâtre du Lucernaire  (53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75 006 Paris ) - Tél. : 01 45 44 57 34 - www.lucernaire.fr