Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Time takes the time time takes : une enthousiasmante pièce chorégraphique pour prendre la mesure du temps

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Danse Mis à jour : dimanche 17 novembre 2019 18:16 Affichages : 308

time takes timePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Un plateau immaculé sur lequel les ombres des interprètes, comme autant d'aiguilles fixes d’un cadran solaire, se dessinent. Maria Campos se détache de la ligne et débute un mouvement de balancier avec son bras droit, geste répétitif qui met en route une mécanique sans discontinuité. Le mouvement est lancé et chacun sait que la course du temps ne s’arrête jamais. Les performers deviennent des métronomes imprimant cette cadence incoercible au rythme des percussions remarquables de Miguel Marin.
Le spectateur est fasciné par cette gestuelle répétitive qui s’inspire de toute l’imaginerie des machines extraordinaires qui symbolisent le temps et ses rouages aux imbrications tragiques. Les danseurs jouent de balancements, enroulements, mouvements pendulaires et de portés dans une interdépendance épatante où l’équilibre toujours menace de s’effondrer. Fusion hypnotisante des corps qui s’entremêlent, se supportent, s’impulsent de nouveaux mouvements. Les choix chromatiques de la scénographie font flotter cette performance dans un espace intemporel pertinent et d'une beauté incontestable.
Que faire sinon applaudir le génie de ces compositions dynamiques où la physique devient le moyen et le sujet de création?! Chaque mouvement que l’on tire de soi ou de l’autre est un nouvel élan que l’on accompagne, que l’on berce, que l’on laisse courir. Ici rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…et souvent le temps, philosophe, joue de leitmotivs.
Des images resteront longtemps en mémoire. Un pendule à six pieds et à deux balanciers, une ronde tournoyante jusqu’à l’étourdie…ou encore une roue extraordinaire, éventail humain à la technicité hallucinante de précision.
Si « Le temps prend le temps qu’il prend », l’espace d’une heure, en compagnie de ces six artistes talentueux, on l’oublie totalement et l’on ne s’arrache à son fauteuil, à la fin de la représentation, qu’avec regret. Merci à l'Espace des Arts de faire connaître au public français ce spectacle hispano-libanais de très grande qualité! Souhaitons qu'elle fasse des émules!

TIME TAKES THE TIME TIME TAKES
Concept : Guy Nader, Maria Campos
Direction : Guy Nader
Création, performance : Maria Campos, Guy Nader, Lisard Tranis, Magí Serra, Roser Tutusaus
Musique : Miguel Marin
Création lumière : Israel Quintero, Lidia Ayala
Costumes : Viviane Calvitti, GN, MC
PRODUCTION : Production Raqscene / Coproduction Mercat de les Flors / Soutiens Graner-fàbrica de creació / L’Estruch / CO2 Festival / La Caldera- Centre de creació de dansa I arts escèniques contemporànies / Paso a 2 and Universidad Carlos III / Collaboration Departament de Cultura / ICEC, AC/E (PICE), Minestry of Culture/INAEM / Remerciements Fàtima Campos, Miquel Fiol, Alexis Eupierre / Première phase de création avec les danseurs Francesco Barba, Charlotte Mathiessen / Guy Nader/Maria Campos (ou GN/MC) est une compagnie de danse installée à Barcelone soutenue par l’Institut Ramon Llull
Durée : 1h

Dates et lieux des représentations :
- Le 15 novembre 2019 à l’Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône dans le cadre du festival Instances ( festival de danse, du 12 au 19 novembre)