Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Winterreise : le prodigieux voyage d'hiver de Schubert, merveilleusement illustré par l'écriture chorégraphique d'Angelin Preljocaj

Écrit par Edith Huguet Catégorie : Danse Mis à jour : dimanche 14 juillet 2019 11:03 Affichages : 497

angelinPar Edith Huguet - Lagrandeparade.com/ Winterreise de Franz Schubert est l'oeuvre romantique la plus bouleversante de toute l'histoire de la musique. Elle exprime au travers de ses vingt-quatre lieders, un voyage intérieur d'exception dévasté par le souvenir douloureux du bonheur perdu.
Angelin Preljocaj a développé une création chorégraphique choisissant la version originale, composée pour piano et chant, où la musique et les paroles sont portées par le chagrin amoureux. James Vaughan (piano-forte) interprète sa partition à part égale avec le baryton basse Thomas Tatzl. Leur prestation est à saluer avec une mention spéciale pour le baryton qui porte seul ce discours sobre et mélancolique durant toute la pièce. Leur présence visuelle, prés de la scène, crée une atmosphère intimiste forte.

Une triste atmosphère d'hiver dépeuplé plane en ouverture. Dans le sombre crépuscule, des corps féminins ensevelis sous un manteau de poussière, pluie de confettis noirs, se libèrent lentement et s'animent. Dans ce climat lugubre, la lenteur de l'agonie semble éternelle, soutenue par le chant mélancolique et monotone. Pourtant chaque tableau va révéler les différents états d'âme de ce voyageur solitaire sans espoir, errant dans un monde privé de sens, dont la cruelle lucidité du présent va s'éclairer cependant par des respirations de sursis, suscitées par les souvenirs heureux et l'illusion.
Les douze danseuses et danseurs du Ballet  Preljocaj vont faire de chaque lieder, un moment magique dessinant fidèlement des tableaux vivants sublimes pétris d'émotions ressenties.
Le travail sur les couleurs et la luminosité est magnifique : le noir s'illumine d'argent, le bleu acier est profond, les teintes dégradées d'automne réchauffent dans une harmonie parfaite. Les costumes, les jupes virevoltantes, sont un ravissement.
Les divers émois se multiplient en solo, duo et en corps de ballet. La danse est amoureuse, sensuelle; la danse est douloureuse, les corps souples et agiles effectuent des grands sauts vers le vide, ils s'entrelacent, se portent avec volupté, déploient leurs bras narratifs, dessinent des sculptures éphémères animées.
La folie flirte avec la mort  qui rôde. Mais les souffles puissants, les cris guerriers ne suffiront pas à les refouler. Les derniers battements de coeur annoncent l'issue tragique. Les danseurs ont revêtu leurs linceuls transparents blancs. Le corps de ballet se rassemble formant une seule entité sous les trois soleils des lieders, prêt à clore le trépas et peut-être rejoindre l'au-delà.... Angelin Preljocaj signe avec une écriture brillante, délicate et sensible, ce nouveau spectacle magnifique qui a enthousiasmé les spectateurs de Montpellier Danse.

winterWinterreise
Pièce pour 12 danseurs
Durée 1h15
Chorégraphie : Angelin Preljocaj
Musique : Franz Schubert, Die Winterreise 
Scénographie : Constance Guisset
Lumières : Éric Soyer
Costumes : Angelin Preljocaj 
Réalisation : Eleonora Peronetti
Baryton basse : Thomas Tatzl 
Piano-forte : James Vaughan
Danseurs : Baptiste Coissieu, Leonardo Cremaschi, Isabel García López, Verity Jacobsen, Jordan Kindell, Théa Martin, Emma Perez Sequeda, Simon Ripert, Kevin Seiti, Redi Shtylla, Anna Tatarova, Cecilia Torres Morillo
Pièce remontée par : Dany Lévêque, choréologue 
Assistant, adjoint à la direction artistique : Youri Aharon Van den Bosch 
Assistante répétitrice : Cécile Médour 
Commande de La Scala de Milan 
Production : Ballet Preljocaj

Coproduction : Festival Montpellier Danse 2019, Les Théâtres - Grand Théâtre de Provence 
Résidence de création : Les Salins - Scène Nationale de Martigues 
Première avec le Ballet de La Scala de Milan le 24 janvier 2019 
Première avec le Ballet Preljocaj du 01 au 03 juillet 2019 dans le cadre du Festival Montpellier Danse 

Dates et lieux des représentations:
- Du 1 au 3 juillet 2019 à l’Opéra Berlioz- Corum dans le cadre du Festival Montpellier Danse 2019
- Le 12 juillet 2019 au Festival Bolzano Danza, Italie
- Du 24 au 27 septembre 2019 au Grand Théâtre de Provence - Aix-en-Provence
- Du 3 au 5 octobre 2019 au Théâtre des Champs-Elysées, Paris
- Le 9 octobre 2019 - Les Salins - Scène Nationale de Martigues
- Les 17 et 18 octobre 2019 à l’Arsenal de Metz
- Le 20 novembre 2019 - Concertgebouw - Bruges - Belgique
- Les 2 et 23 novembre 2019 au Théâtre Wolubilis, Bruxelles - Belgique
- Le 28 novembre 2019 - Les Scènes du Jura - Dole
- Les 11 et 12 janvier 2020 au Théâtre Graslin, Nantes
- Le 17 mars 2020 - Le Quai - Angers
- Les 19 et 20 mars 2020 à l’Opéra National de Bordeaux
- Les 25 et 26 mars 2020 à l’Opéra de Rennes
- Le 31 mars 2020 - Quai 9 - Lanester
- Du 3 au 5 avril 2020 - La Criée - Théâtre National de Marseille
- Les 27 et 28 avril 2020 à l’Opéra de Rouen

winter