Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Festival Kalypso : Abstract ou le hip-hop conceptuel

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Danse Mis à jour : jeudi 7 décembre 2017 17:38 Affichages : 1984

Exit Par Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Que les réfractaires à la danse contemporaine ne se méprennent pas. Les chorégraphes Soria Rem et Mehdi Ouachek sont les représentants d'une danse dite « abstract », qui impose une mise à nu de soi, au-delà de la performance physique qu’elle requiert, à la recherche d’une plus grande musicalité du corps. C’est une danse qui mêle les arts du cirque, du mime ainsi que de la danse contemporaine. Avec humour et légèreté, en poussant l’imaginaire à l’extrême. Donc pas de prise de tête en perspective. Il s’agit au contraire d’un univers clownesque, avec au cœur la performance physique qui transgresse les frontières du hip hop. D’ailleurs, lors de la Première, à la Maison des Métallos, la centaine de jeunes venus découvrir le spectacle "Exit" sont restés bouche bée. Passé l’effet de surprise (un drôle de petit loustic en caoutchouc, coiffé d’un bonnet zarbi, tente de se faire une place sur un banc, puis en station debout, entre deux balèzes aussi agiles que lui de leur corps).

La Maison des métallos s’associe, pour la quatrième année consécutive, au Centre chorégraphique national de Créteil et du Val de Marne, en programmant trois spectacles dans le cadre de la 5e édition du Festival Kalypso (1). Cet événement nomade, devenu incontournable, nous invite à découvrir, dans 18 lieux d’Île-de-France, toute la richesse et la diversité de la danse hip hop. Qu’elle soit présentée sur scène ou dans la rue, sous la forme de spectacles, de battles, de brunchs dansés, ou de bals, par des chorégraphes de renom, et des jeunes compagnies émergentes françaises, ou internationales. La danse hip hop n’a pas fini de nous surprendre.

Pour en revenir à "Exit", chacun peut interpréter la chorégraphie comme il veut, et peut, mais cette performance physique et artistique dit vouloir « mettre en lumière les désirs les plus profonds de trois personnages dont le quotidien ne laisse pas la place au moindre écart. C’est un spectacle sur l’obsession du temps qui passe. Plutôt que de nous noyer dans un sérieux pathétique, sans saveur, "Exit" nous invite à explorer notre folie douce par le sourire et l’insolite. C’est un spectacle qui s'adresse aussi bien aux grands qu’au jeune public et emmène la danse hip hop dans un univers singulier, où tout ce qui vous paraissait commun devient soudain un terrain de jeu sans limites. Les trois danseurs sont fantastiques : Mehdi Ouachek est le trublion malin qui essaie de s’imposer, N’Tcham Jackson joue la force tranquille qui n’en pense pas moins, et Artem Orlov le beau gosse faussement en retrait qui cache son jeu. La musique n’est pas trop présente. Elle est même parfois inexistante ce qui permet au public d’entendre le souffle des artistes et de voir la sueur couler. Car derrière cette apparence de légèreté, souplesse et poésie, c’est vingt ans de travail et de répétition. On en redemande à la fin.

Exit
Durée : 1 h
Avec Artem Orlov, Mehdi Ouachek et N’Tcham Jackson
Chorégraphie : Soria Rem et Mehdi Ouachek

A la Maison des Métallos jusqu’à dimanche 10 décembre 2017 (16 h). Vendredi et samedi à 19 h. A partir de 10 ans, de 5 à 15 euros.

Maison des métallos : 94, rue Jean-Pierre Timbaud – Paris 11e. Réservation : 01 47 00 25 20. Métro : Couronnes ou Parmentier, Bus 96.

(1) Programme complet sur www.ccncreteil.com/kalypso. Un tarif préférentiel s’applique sur présentation de votre billet plein tarif dans n’importe lequel des lieux du festival.

Le blog de Guillaume Chérel