Le silence des autres : de la loi d'amnistie et du franquisme...

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Cinéma Mis à jour : mercredi 13 février 2019 15:44 Affichages : 887

silencePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.com/ Avec 120 000 disparus, 3000 fosses communes et 30 000 bébés volés, c’est une véritable tragédie qui a secoué toute l’Espagne. Et pourtant, c’est un oubli national qui a enterré toutes ces victimes du franquisme… « Le pacte de l’oubli », bien peu de jeunes espagnols connaissent ces termes. Tortures, exécutions, vol de nourrisson, refus de donner les corps aux familles, c’est un volet de l’histoire espagnole qui n’a pas été enseigné aux jeunes générations. Le désir de donner une nouvelle dynamique à un pays en reconstruction et en transition démographique ? Ou un moyen de blanchir les crimes commis à la mort de Franco… ? Les criminels nazis, eux, ont pourtant bien été jugés… Le gouvernement espagnol trouve en 1977, deux ans après la mort du dictateur, son « compromis ». C’est la loi d’amnistie, validée par le congrès, pardonnant tous les délits, actes de rebellions, les abus d’autorités (exécutions, tortures) perpétrés sous le régime franquiste. Depuis lors, les présidents se sont succédés et aucun n’a engagé une quelconque démarche. Les auteurs de crimes sont restés impunis, par la loi de l’amnistie ordonnant un oubli général et jugeant cette option plus constructive pour le pays…

« Le Silence des Autres », c’est le véritable porte-parole cinématographique de ces courageuses familles, des pères, des mères, des enfants traumatisés par cette période sombre de l’histoire espagnole. Des feedbacks, des interviews, les différentes étapes de la revendication argentine filmées, on assiste à une œuvre « coup de poing », un rappel percutant, où la caméra a parcouru des dizaines de milliers de kilomètres… C’est bien un film que toutes les jeunes générations devraient visionner pour ne pas permettre qu'une telle tragédie se reproduise…

Le Silence des Autres, la justice contre l’oubli
Réalisateurs : Almudena Carracedo & Robert Bahar
Film soutenu par : Pedro Almodovar
En salles en France: 13 février 2019
Sophie Dulac Distribution
Durée : 1h35m

Film découvert en avant-première au cinéma Diagonal le 7 février 2019 (Montpellier)