Lasser, détective des Dieux : un privé tout droit sorti d’un roman noir, aux prises avec un panthéon de dieux irascibles

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : vendredi 22 février 2019 11:38 Affichages : 454

LasserPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Ce volume reprend les trois premiers titres de la série consacrée à Jean-Philippe Lasser, écrite à quatre mains par deux auteur·es bourrés de talent !

Un privé sur le Nil est la première aventure de notre héros et se passe en 1935, au Caire. Jean-Philippe Lasser, détective de seconde zone, traîne au bar de l’hôtel où il a posé ses bagages. Originaire de la Gaule, il a dû fuir précipitamment, poursuivi par un mafieux qui n’a guère apprécié d’être photographié en galante compagnie. Largué par la compagnie en question à son arrivée au pays de Pharaon, Lasser attend le coup qui assoira sa réputation et rapportera gros. Lorsqu’Isis en personne vient lui demander de récupérer le manuscrit de Thot, l’occasion est trop belle. Et puis, de toute façon, comment un mortel pourrait-il refuser la demande d’une déesse ?

Promu détective des dieux par Isis, Lasser est chargé, dans Mariage à l’égyptienne, de retrouver Aglaé, fille de Zeus et future belle-fille d’Isis, disparue à quelques jours de ses noces. Ce mariage inédit, qui ne réjouit ni les dieux grecs ni les Égyptiens pourrait bien tourner au fiasco et à la guerre si la promise ne réapparaît pas. Au milieu des complots, des trahisons, et des ego divins, la tâche ne sera pas facile.

Comme on ne change pas un détective qui gagne, Zeus fait à son tour appel à notre héros dans Mystère en Atlantide et lui demande tout simplement de dénicher le continent disparu (ou ce qu’il en reste !) Lasser doit à nouveau affronter les plus grands périls pour mener à bien cette enquête, qui réservera bien des surprises au lecteur.

Lasser, c’est le mélange improbable du roman noir, version années 30 et d’une fantasy antique déjantée. Cela donne un privé gaulois, amateur de jolies femmes et de whisky, désabusé et un peu misanthrope, qui se retrouve au service de divinités capricieuses et parfaitement imbues d’elles-mêmes, qui reçoit sa dose de tabassages en règle, mais finit par résoudre des enquêtes aux dimensions cosmiques !

C’est étrange, complètement décalé, et très drôle ! La galerie de personnages qui accompagnent notre héros est particulièrement soignée. Du côté des dieux, l’arrogante Isis côtoie l’odieux Seth, le fougueux Zeus se bat avec Poséidon, Astarté ferait bien la peau du détective, tandis que Néfertoum s’est pris d’amitié pour lui. Côté ennemi, l’infâme (et stupide) chef de la police Hussein Pacha Rouchdy fait l’affaire, pendant que Lasser se découvre des amis dévoués et loyaux : Gabian le marin, Amr le djinn malicieux, Hâpi, l’ancien taureau sacré ou U-Laga M’ba l’intellectuel Nubien. Sans oublier bien sûr Fazimel, la fidèle et très futée assistante.

On retrouve dans cette série les plaisirs d’une littérature populaire, pleine d’aventures et de rebondissements, qui nous fait voyager tout autour de la Mare Nostrum, en compagnie de personnages aussi attachants qu’inattendus ! L’amitié, l’amour, les émotions sont au rendez-vous de cet univers si particulier, porté par une documentation très solide, tant sur les années 30 que sur l’Antiquité.

La réalisation de l’ouvrage est particulièrement soignée, avec une couverture cartonnée et un dos toilé du plus bel effet. Sans compter que les auteur·es nous offrent en guise de bonus, une galerie des personnages, des dieux et des véhicules (très importants les véhicules) qui peuplent les récits, des cartes, et touchante attention, des recettes de cuisine (que l’on a tout de suite envie de tester !)

Une très belle intégrale, qui se déguste sous la couette, ou sur la plage, avec dépaysement et sourires au programme !

Lasser, détective des Dieux – l’intégrale, tome 1 
Auteur·es : Sylvie Miller et Philippe Ward
Éditions : Critic
Collection : Fantasy
Parution : 22 novembre 2018
Prix : 35 €