La porte des sorcières : une plongée hallucinée entre fantastique et SF

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : mercredi 6 février 2019 15:49 Affichages : 141

la porte des sorcieresPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ On est sur une planète perdue au bout de l’univers, dans une Venise en ruine, où les derniers robots et les dernières machines s’effondrent, en même temps que les vieux palais solitaires. La ville est isolée, aucune communication ne provient plus des autres planètes, sinon d’inquiétants messages qui semblent venir de l’Au-delà. L’Inquisition règne sur la cité et pourchasse toutes celles qui paraissent détenir l’antique pouvoir des Sorcières. Ygraine est de celle-là, qui a retrouvé dans un ancien grimoire, le secret de la gomme noire. Aidée d’un vieux savant curieux et d’un robot en piteux état, elle va essayer de résoudre le mystère qui menace les derniers habitants : la nuit, ils sont entraînés dans d’étranges rêves, qui les contraignent à plonger dans les flots désolés des canaux, où ils se noient. Ygraine et ses amis comprennent que ce mystérieux fléau a décimé tous les humains à travers la galaxie, et qu’ils n’ont plus qu’un mince espoir de sauver l’humanité : ouvrir la Porte des Sorcières.

Habile mélange de genres, entre fantastique traditionnel et SF futuriste, La Porte des Sorcières est une novella qui ne laisse pas le lecteur indifférent. Cette société décadente et mourante est particulièrement bien rendue, avec une atmosphère lugubre à souhait, que viennent éclairer quelques traits d’humour. L’ambiance Renaissance italienne se mêle à l’étrangeté d’une planète isolée, où les machines tombent en panne les unes après les autres, faute de connaissances pour les réparer.

Le personnage d’Ygraine est intéressant et nous embarque dans son aventure aux allures de rêve halluciné. Écriture soignée, style élégant et très imagé – le lecteur n’a aucun mal à visualiser ces canaux glauques, la puanteur de l’eau croupie, mais également la vivacité des flammes auxquelles la sorcière devra échapper pour sauver les derniers représentants de la race humaine.

Entre réalité et cauchemar, entre hallucinations et pouvoirs psychiques, Sylwen Norden fait franchir à son lecteur sa Porte des Sorcières, et on en revient pas tout à fait indemne.

La porte des sorcières
Auteur : Sylwen Norden
Éditions : Realities Inc.
Parution : 10 octobre 2018
Prix : 5,00 € (papier) – 0,99 € (numérique)