Réalités – volume III : une balade en terre SFFF avec dix textes soigneusement sélectionnés, pour le plus grand bonheur du lecteur curieux !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : samedi 29 décembre 2018 16:25 Affichages : 444

RealitiesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Tesha Garisaki dirige une troisième anthologie de nouvelles SFFF aux éditions Realities Inc., et, comme pour les deux premiers opus, nous propose une bien belle moisson !

On commence avec 5’34 de Jonathan Penglin, un récit très court, mais poignant, qui se passe dans la tête d’un catcheur contraint de combattre chaque fois qu’on le réveille de sa cuve et de son sommeil artificiel. On ne saura ni qui il est, ni ce qu’il fait là, ni rien de cet univers, hormis les pensées qui se bousculent dans le cerveau de celui qui n’est à peu près libre que pendant quelques minutes, le temps d’un combat quasi à mort…

Un petit, tout petit bout de protestation de Q. Marrou est un texte original, où l’auteur imagine une société où les gens grandissent, vivent et meurent en essaim. Il parvient à rendre sensibles les rapports forcément très différents de ceux que nous connaissons qui se nouent dans ce contexte particulier, et l’on ressent une sensation d’étrangeté parfaitement exprimée.

Guillaume Parodi fait mouche avec une nouvelle émouvante, En pleine dérive, qui flirte avec l’actualité, dans un récit dystopique cruel, évoquant avec pudeur et sensibilité le sort des réfugiés. Le rythme est impeccable, l’écriture incisive, UN coup de cœur pour ce texte !

Changement de genre pour Le bleu et le noir de Lucie Heiligenstein où, dans un monde fantasy, l’environnement est devenu hostile après la mort du vieux roi et les fratricides qui ont décimé ses trois enfants, trop avides de pouvoir. Le style plein de poésie et une narration alternée bien menée servent une histoire attachante, qui parle d’amour autant de qu’aventure.

Poursuivons avec un récit SF de Sham Makdessi, Nouvelle tête, où l’on suit les (més)aventures d’un pauvre type, habitant d’une tour monstrueuse, qui effectue chaque jour un boulot abrutissant et se paye, quand il le peut, une prothèse améliorante. Une nuit, il se fait voler sa dernière acquisition. Aussi, lorsqu’on lui en propose un modèle tout neuf, extraordinaire pour tout dire, en échange de sa participation à une expérience clinique, il n’hésite pas. Pourtant, il aurait dû se méfier ! Un texte à l’humour grinçant, où l’on ne sait pas qui est le pire : le looser prêt à tout ou le scientifique sans éthique.

Dans Le dernier des enfants rouges, Jean Bury nous convie dans l’univers d’un groupe d’adolescents, clonés et entraînés pour être une unité de combat parfaitement efficace et sans état d’âme. La société qui les emploie les utilise pour pirater ses concurrents. Cette mission-là est un peu différente, puisqu’ils doivent également assassiner un homme et toute sa famille, un homme qui a l’ambition de limiter le pouvoir des grandes compagnies. Hérisson, l’enfant handicapé, surdoué de l’informatique, est la clé de voûte de l’escouade de soldats. Mais le petit génie commence à douter du bien-fondé de leurs actions. La nouvelle est longue et prend le temps de poser des personnages sensibles et très fouillés, dans un récit qui tient en haleine le lecteur et fait de Le dernier des enfants rouges un second coup de cœur !

Enfin, un mot d’Un héritage draconique, une belle chronique de fantasy qui installe petit à petit un univers plus complexe qu’il n’y paraissait au départ, distillant les informations avec intelligence. Une histoire de dragons, mais pas que, une histoire d’amour et de résistance aussi.

L’ensemble alterne textes courts et nouvelles plus développées, fantasy et SF, aventures et intimisme, pour une anthologie où la qualité et la diversité sont clairement au rendez-vous !

Réalités – volume III
Anthologie dirigée par Tesha Garisaki
Éditions : Realities Inc.
Parution : septembre 2018
Prix : 14,00 € (papier) – 4,99 € (numérique)