Pauline

Les métèques : ce qui nous pend au nez... ou Lachaud nous demande nos papiers, à froid !

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Romans français Mis à jour : jeudi 7 mars 2019 10:46 Affichages : 228

les métèquesPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Né en 1964, à Paris, Denis Lachaud est un auteur pluridisciplinaire puisqu'en plus de publier des romans, chez Actes Sud, depuis ses débuts, en 1998 (J'apprends l'allemand), il est metteur en scène et comédien. En 2011, il a publié "J'apprends l'hébreu", puis "Ah ! Ça ira" (2015), prix Jean Amila-Meckert (2016), qui récompense une œuvre engagée, disant le monde dans lequel nous vivons. Il récidive avec "Les métèques", toujours chez Actes Sud, roman d'anticipation qui imagine une France obsédée par l'identité, au sens « identitaire », fascisante, droit du sol, etc... Suivez mon regard. Bref, vous l'aurez compris, un pays, une terre, où les « migrants » ne sont pas les bienvenus.
Et pourtant, nous sommes à Marseille (Alger bis), terre de tous les exilés, par tradition portuaire, et méditerranéenne. La famille Herbet est convoquée à la préfecture de police. Célestin, le fils aîné, sent le danger monter. Il ignore que sa mère, tout comme son père, ont jadis changé de nom de famille. Dans une région où l'altérité est devenue dangereuse, suspicieuse, alors que cinquante ans plus tôt on encourageait les immigrés à s'assimiler. A venir travailler surtout. Pour des salaires de misère... Or, un fonctionnaire, froid et zélé, leur demande de reprendre leur patronyme d'origine. Quelques nuits plus tard, la famille Herbet est assassinée à son domicile. Seul Célestin, parvient à s'enfuir par les toits. Commence alors un long périple, durant lequel il s'agit de passer inaperçu, dans une société sécuritaire quadrillée de contrôles policiers à tous les coins de rue. Ça vous rappelle quelque chose ?
A rebours d'une myriade d'auteurs qui s'intéressent avant tout à leur nombril, ou qui compense leur manque d'imagination en écrivant des « biopics » inspirés de personnes célèbres, Denis Lachaud décrypte, de livre en livre, les soubresauts d'une humanité qui a tendance à se répéter fâcheusement ; où quand plus rien ne va, c'est de la faute de bouc-émissaires. Dans un style simple, sans effets de plume, il décrit le ressenti de personnages très jeunes, naïfs, qui affrontent, avec la violence du réel. L'air de ne pas y toucher, Denis Lachaud construit, depuis vingt ans, une œuvre ancrée dans l'Histoire contemporaine. Avec réalisme et une pointe d'imaginaire (ses métaphores sont limpides), il travaille sur la différence. Sa manière à lui de s'engager, en tant qu'écrivain, et citoyen, dans la lutte contre la tentation nationaliste et communautariste. Le repli sur soi-même.

Les métèques
Editions : Actes Sud
Auteur : Denis Lachaud
224 pages
Prix : 19 € 
Parution : 6 mars 2019