Pauline

De l’autre côté du lac : un roman aliéné

Écrit par Valérie Morice Catégorie : Romans français Mis à jour : jeudi 14 février 2019 23:00 Affichages : 321

côté du lacPar Valérie Morice - Lagrandeparade.com/ Hermann vit paisiblement dans un quartier résidentiel, avec sa femme Soma, à qui il est marié depuis vingt-cinq ans, et sa fille de seize ans, Sam. Leur maison offre une vue imprenable sur un lac dans lequel le narrateur aime se baigner, se ressourcer, avec le sentiment « de nager dans le liquide amniotique du ventre maternel. » Cinéphile, amateur de jeu d’échec, il travaille au Pavillon, un foyer pour jeunes adolescents en difficultés. Cette vie harmonieuse est soudainement déstabilisée par la mort de Pierre, un des jumeaux de leurs voisins, (un couple de Danois aussi froids que l’atmosphère est caniculaire au moment du drame), tué accidentellement par son propre frère Oscar.
Dès lors, et devant l’attitude apathique de son voisin (qu’il trouve des plus étranges), le narrateur va progressivement être pris de visions.
Animé par son goût prononcé pour deux films qu’il adore, « L’Invasion des profanateurs », un film de 1978 réalisé par Philip Kaufman qui relate l’histoire d’une plante qui, durant le sommeil des personnages, fabrique leur double parfait pendant que l’original disparait, et « Blow Out », Hermann va se persuader qu’ON lui veut du mal ou qu’ON complote contre lui. L’apparition de façon inopinée, d’une villa copie conforme à la sienne de l’autre côté du lac, associée à une série d’évènements « inexplicables » ne va faire qu’accentuer sa paranoïa et le faire glisser furtivement vers la psychose.
L’écriture est vive, rythmée, et l’on notera que l’auteur, Xavier Lapeyroux, a choisi de ne pas utiliser de tirets pour marquer les dialogues. Serait-ce pour semer le trouble dans l’esprit du lecteur au point qu’il ne sache plus qui parle ?
A la lecture du roman, une impression de course contre la montre, de course effrénée nous submerge. La tension est palpable, électrisée par le temps orageux et la chaleur qui perdurent tout au long de l’histoire. On pressent aisément que quelque chose est sur le point d’être révélé au narrateur, une chose qu’il ne maîtrise pas, qui lui fait perdre pied. Les évènements vont crescendo vers l’insondable. Est-il schizophrène, fou ou est-ce que c’est ce que l’on veut lui faire croire? En franchissant l’autre côté du lac, met-il un pied dans une dimension parallèle ?
Ce roman est un véritable OVNI littéraire, et c’est peu dire puisqu’on ne sait trop quelle est la part de fantastique et la part de réel. Cela offre ainsi au lecteur la liberté de choisir l’une des deux voies et d’en faire découler le sens qui lui semblera le plus plausible.

De l’autre côté du lac
Editions Anne Carrière
Auteur : Xavier Lapeyroux
Date de sortie : 18 janvier
Nombre de pages : 230 pages
Prix : 18€