Pauline

Chien-Loup : le pays où l'on ne capte plus

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Romans français Mis à jour : samedi 15 septembre 2018 07:46 Affichages : 331

Chien LupPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr / « Il était le seul à être seul »... L'air de rien, cette courte phrase, tombée page 120, au milieu d'un récit riche en thématiques, en dit autant sur ce roman ambitieux que sur son auteur.

Serge Joncour, qui a reçu le prix Interrallié, en 2016, pour "Repose-toi sur moi"(Flammarion), est le genre d'écrivain qui nous donne l'impression d'être « seul à être seul ». Dans "Chien-Loup", son nouveau roman, à nouveau différent de tout ce qu'il a écrit auparavant, il a beau faire des flash-backs historiques sur la Grande Guerre, tout nous ramène à son personnage principal, Franck, qui vit en couple, depuis vingt ans, mais semble être seul au monde, notamment quand il débarque dans ce trou-du-cul du monde, au fin fond du Lot... où on ne capte plus. Ni les réseaux « soucieux », ni les locaux auxquels ce parisien pur jus ne comprend rien. Au début, parce qu'il va vite s'adapter à la vie « sauvage ». A l'instar de ce chien-loup, rencontré dans la forêt, près de la maison que sa femme, bobo-bio-écolo, a voulu louer pour trois semaines loin de tout.     

"Chien-Loup" commence comme un roman de Stephen King. Les premières lignes, inquiétantes, décrivent les habitants d'un village, qui entendent, pendant la première guerre mondiale, des hurlements sauvages qui semblent se rapprocher. Comme des beuglements, ou plutôt des rugissements de lions. Seraient-ce des loups, cet appel sauvage ? The call of the wild, cher à Jack London. Autrement dit, l'appel de la forêt. De la nature. De notre vraie nature... Sauvage ! Puis, Serge Joncour en arrive au fait : un couple de citadins arrive en pleine cambrousse, dans une maison isolée, au sommet d'une colline sans réseaux. Ni téléphoniques, ni urbains. Franck se demande même si ce n'est pas une arnaque. La tension règne. Un danger menace. En bas, à un siècle de distance, quasi, la population d'un village ne capte pas ce qui se passe avec ce dompteur allemand (sic !) qui dressait des fauves dans son cirque itinérant. Comment va-t-il les nourrir, ses tigres et ses lions ? Doivent-ils le dénoncer aux autorités françaises ? Aux gens de la ville...
La parabole est parfaite. La violence est partout, sous-jacente, même entre collègues qui font du cinéma. Les jeunes collègues producteurs de Franck boufferont-ils le vieux lion dépassé ? Ou au contraire, la nature va-t-elle réveiller en lui le dominant alpha qui sommeille ? Alpha, comme le nom qu'il donne à ce grand chien errant. Qu'il finira par appeler Bambi. N'est pas le plus sauvage celui qu'on croit : le dompteur allemand aime ses bêtes, comme il aimera la belle veuve venue s'offrir à lui, telle la chèvre de monsieur Seguin. Quel roman étrange ! Très bien construit, dans sa narration, de prime-abord, mais qui part en vrille, en live... un peu comme un film de Jean-Luc Godard. Impossible de deviner ce qui va se passer à la prochaine scène, ni quel sera le nouveau plan. C'est rare et une des particularités du travail de Serge Joncour, qui tourne autour du sujet « Nature-forêt / arrachement à la vie citadine » depuis une bonne demi-douzaine de livres. Et puis il y a ce grand chien... à qui il ne manque que la parole. Un peu comme Serge Joncour, qui essaie de nous dire quelque chose, avec cette histoire de couple moderne aux prises avec la nature. Chacun s'adapte à sa manière. Elle s'autocentre (peint, fait du yoga, se coupe du monde). Lui l'affronte, s'y ouvre, à cette nature sauvage, après en avoir eu peur. Il la dompte, comme il a dompté ce chien-loup. A moins que ce ne soit l'inverse... Chaque lecteur aura son point de vue. Le nôtre est qu'il s'agit d'un roman surprenant. Qu'il faut lire en prenant son temps. Un peu comme lorsqu'on découvre un nouvel univers. En ayant le sentiment d'être seul à être seul. Comme Serge Joncour. Un écrivain quoi.

 

Chien-Loup
Editions : Flammarion
Auteur : Serge Joncour
475 pages
Prix : 21 euros

Le blog de Guillaume Chérel

Acheter cet ouvrage - Librairie La Griffe Noire

Acheter cet ouvrage - Librairie Sauramps

Acheter cet ouvrage - Librairie Mollat