Pauline

Tempête rouge : un roman émouvant sur le génocide tibétain

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : samedi 27 juillet 2019 11:10 Affichages : 208

tempête rougePar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Le récit se situe en 1958, dans une région du Tibet l’Amdo. « Il couvre ainsi l’absorption éclair de l’Amdo dans la nouvelle Chine, son cortège de morts et pour les survivants, l’emprisonnement en camp de travaux forcés, suivis quelques mois plus tard par la catastrophe du Grand Bond en avant(1958-1960) et sa famine qui s’abat sur les communautés humaines déjà très affectées. Enfin, la Révolution Culturelle (1966-1976) parachève le travail de destruction du monde ancien et traditionnel. » Un roman remarquable à plusieurs titres. Tout d’abord par le sujet pour lequel il n’y a pas de traces écrites, filmées, sinon quelques documents tenus secrets par les autorités de la Chine Populaire ; seulement subsiste la transmission orale des rares survivants à cette tragédie : Tsering Dondrup est, à travers son ouvrage, l’héritier, le déposant de ces témoignages. Un roman particulier car pour éviter la censure et ruser avec les gouvernants chinois, en 2006 il publie cette fiction quelque peu alambiquée et à la chronologie fantasque ; l’histoire d’un lama « Yak Sauvage Rinpoché », jouisseur, parvenu, couard, cupide, qui va pactiser, collaborer avec l’envahisseur chinois. Un roman exceptionnel qui jongle entre la raillerie, la provocation et l’horreur de ce drame, la cruauté de l’armée populaire, une justice expéditive, les camps de travail, l’univers concentrationnaire, la déshumanisation de ce peuple nomade… "Les cadres ordonnaient aux prisonniers qui n’avaient pas encore perdu toutes leurs forces ou qui pouvaient du moins encore marcher sur leurs deux jambes de mettre le cadavre pestilentiel sur une petite carriole ; ensuite ils suivaient un chemin en bord de fleuve qui partait de la prison et, en haut d’une falaise ou bien du haut d’un pont, le précipitaient dans le fleuve par un simple renversement de la carriole […]." Un livre qui dénonce les atrocités des chinois qui ont mené un combat physique et psychologique pour éradiquer un peuple, une religion, une culture, des traditions, un environnement. "Les drapeaux rouges flottaient dans la tempête rouge et les haut-parleurs diffusaient sans répit toutes sortes de slogans à vous transpercer les tympans ; c’était encore plus effarant que la prison." Un roman d’exception sur un génocide passé sous silence, une page sanglante de l’hégémonie de la Chine. L’écriture de Tsering Dandrup est subtile, sans fard, subtile, sensible, émouvante, un mélange d’humour et d’horreur. La préface de Françoise Robin est éclairante et notable. Un très bon moment de lecture pour un ouvrage extraordinaire.

Tempête rouge 
Auteur : Tsering Dondrup
Traduction : traduit du tibétain par Françoise Robin
Editions : Philippe Piquier
Date de parution : 4 avril 2019
Prix : 19€