Pauline

Sans Silke : Michel Layaz et les failles familales

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : lundi 14 janvier 2019 12:36 Affichages : 535

layazPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / En lisière de forêt, une belle maison appelée La Favorite. Y vivent un couple très fusionnel et leur fille Ludivine. Le père est artiste peintre tout pris par son art, la mère est avocate brillante et assure l’argent de la famille. L’enfant, exclue de l’amour-passion qui unit ses deux parents, a des difficultés à l’école, les parents font appel à une étudiante, Silke, 19 ans, pour encadrer Ludivine les fins d’après-midi et les week-ends. La jeune fille s’installe dans un petit appartement dans La Favorite. L’enfant est joueuse, vive, rêveuse ; avec Silke, elles deviennent rapidement amies. C’est une relation complice et onirique. « C’est un livre qui m’a un peu échappé, confie Michel Layaz, 55 ans, né à Fribourg et, entre autres, prix suisse de littérature 2017. C’est-à-dire que les choses arrivaient sans que je sache très bien comment, comme si elles étaient chuchotées et murmurées avec passablement de douceur, sans grand fracas. Et c’est un peu comme ça que j’ai essayé de les recueillir, en mettant en place une écriture assez simple, tout en sachant que peut-être, écrire simplement c’est ce qu’il y a de plus difficile ». De cette implacable écriture chirurgicale, Michel Layaz, l’un des plus brillants romanciers suisses francophones du moment, déroule l’histoire en courts chapitres- comme des variations autour de deux thèmes principaux : l’exclusion, et la naissance et le développement d’une amitié. « Sans Silke » est le roman magnifique des failles familiales, des failles que l’on découvre à travers le regard privilégié de Silke la jeune étudiante…

Sans Silke
Auteur : Michel Layaz
Editions : Zoé
Parution : 3 janvier 2019
Prix : 16 €