Pauline

Polars : les pavés noirs d'Actes Sud

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Polars Mis à jour : samedi 16 mars 2019 00:06 Affichages : 323

actes sudPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ Actes noirs est la collection grand format de polars de la maison d'édition Actes Sud, davantage connue pour sa « blanche », un peu comme Gallimard. Créée en 2006, Actes Noirs a explosé grâce à la trilogie Millénium, de Stieg Larsson. Manuel Tricoteaux, son actuel responsable a le mérite de continuer à publier des romans de genre mais avec un haut niveau littéraire et un fond sociétal engagé. Pas de thriller prémâché, formaté chez Actes Sud. On l'a encore vu, et lu, récemment, avec le nouvel opus de Victor Del Arbol (Par-delà la pluie) - ce catalan, ancien flic, devenu la nouvelle coqueluche du roman noir espagnol -, qui est un authentique roman noir (pas un polar de gare) à l'écriture léchée, et l'intrigue « impitchable » en trois phrases. Chez Actes Sud, on prend le lecteur pour un adulte.

Ancien banquier, Miguel est un retraité, calme et équilibré. Dans sa résidence pour personnes âgées, ce septuagénaire rencontre l'impulsive et extravagante Helena, qui a eu une enfance difficile (elle a vu sa mère, devenue folle de tristesse d'avoir perdu son mari, se suicider sous ses yeux). La dis­parition tragique d'un autre pensionnaire les pousse à se lancer dans un road-trip à l'américaine, au volant d'une flamboyante Datsun de 1967 : direction Barcelone, Madrid et Malmö. Miguel veut sauver sa fille des griffes d'un pervers narcis­sique et retrouver un troublant amour de jeunesse. Helena, elle, aimerait revoir son fils, installé en Suède. Elle aussi, a survécu à une passion dévorante mais sa vie est devenue un champ de ruines depuis la disparition de son père à Tanger lorsqu'elle était fillette... Chacun va s'aider de l'autre pour pouvoir refermer les blessures de l'en­fance et trouver la sérénité. Bref, on passe du flash-back au présent et c'est plus un roman psychologique, sentimental, sans être feel-good book, que d'action. Pas trop d'hémoglobine et de coups de théâtre à deux balles.

Autre exemple de roman noir subtil et riche en thématiques : Le Gardien de la Joconde, de l'argentin Jorge Fernandez Diaz, journaliste et écrivain, né en 1960, membre de l'Académie des lettres argentines. Rémil est un vétéran de la guerre des Malouines chargé de la sécurité d'une avocate mystérieuse, venue à Buenos Aires pour la mise en place d'un trafic de cocaïne un peu particulier. Ce dur à cuire, qui pratique les sports de combat et continue à s'entraîner quotidiennement comme s'il était toujours en guerre, prend sa mission tellement à cœur qu'il découvre les tenants et les aboutissants d'un système qui date du péronisme. Basée sur des faits réels, ce récit aborde la mise en place du narcotrafic dans l'arrière-cour du monde politique, et des sphères feutrées des nantis, via un personnage « burné » qui est plus habitué à aller manger des grillades dans les bidonvilles de Buenos Aires que de côtoyer la prétendue élite corrompue et affairiste. Seul contre tous, Rémil s'engouffre dans la jungle de la mafia des « services de l'État », où les amis peuvent devenir des ennemis. Dans ce monde-là, les loyautés sont rares, ou totales, et les scrupules interdits. Ce mercenaire, au cuir tanné, à la brutalité hors du commun, est aussi doté d'une grande intelligence qui le plonge dans des sentiments parfois contradictoires : remplir son devoir ou assouvir ses désirs ? That is the question... Ce roman de barbouse est un réquisitoire contre un système de corruption solidement ancré, en Argentine, tout en explorant les codes du polar traditionnel, basés sur le thème de l'anti-héros, hard-boiled, solitaire et avec des valeurs morales de justice. A signaler également, dans la même collection, deux polars américains : La place du mort, de Jordan Harper, et Comme des lions, de Brian Panowich, sur lesquels nous reviendrons.

jocondeLe Gardien de la Joconde
Editions : Actes noirs / Actes Sud
Auteur:  Jorge Fernandez Diaz
Traduit de l'espagnol (Argentine) par Amandine Py
441 pages
Prix :23 €
Parution : janvier 2019

Par-delà la pluie
Editions :Actes Sud . Actes noirs
Auteur : Victor Del Arbol
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton
448 pages
Prix : 23 €
Parution : janvier 2019