Pauline

Tout cet hier à l’intérieur de moi : Antoine Silber en quête des origines

Écrit par Serge Bressan Catégorie : (Auto)biographie Mis à jour : mercredi 5 septembre 2018 05:15 Affichages : 382

SilberPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Une belle confidence : « J’ai voulu comprendre les hommes qui m’ont précédé pour me comprendre, moi ». Alors, mu par l’obsession des origines, de ses origines, Antoine Silber est allé sur les traces de sa famille, plus loin que ses père et mère à qui il avait consacré de précédents livres (« Le Silence de ma mère »- 2011, et « Ton père pour la vie »- 2015).

Avec « Tout cet hier à l’intérieur de moi » (on ne le dira jamais assez, voilà bien le plus beau titre de livre de toute cette rentrée estivale 2018), donc il s’est interrogé sur la famille, sur la transmission. Il a remonté au plus loin cette famille de Juifs polonais- point de départ à Kazimierz, quartier de Cracovie. Des hommes d’exception, des « galuth »- les ashkénazes « élus », et des femmes effacées… Au début du 20ème siècle, c’est l’éclatement de cette famille. L’arrière-grand-père Lazare- était-il rabbin ? cafetier ? peut-être marchand de harengs, on ne sait… Le grand-père Ernest, diamantaire à Anvers devenu Juif errant et ruiné- il mourra à Monte-Carlo à une table de jeu du casino. L’oncle Roger, peintre aussi génial que maudit, installé dans le sud de la France près de Jean Giono et René Char. L’Amérique, Anvers et les diamantaires, Ostende et ses plages, le sud de la France… deux frères (dont Jacques, écrivain, traducteur et père de l’auteur) qui se fâchent, qui ne se parleront plus jusqu’au bout de leur vie. A Kazimierz, Antoine Silber n’a que des adresses imprécises et y trouve des tombes profanées. Mais vite, ce quartier, cette ville lui semblent familiers. Ce voyage de l’obsession des origines, Antoine Silber le fait en compagnie de Laurence, sa femme aimée- durant le périple, elle l’a écouté, lui a tenu la main quand les émotions se faisaient trop intenses…

 

Tout cet hier à l’intérieur de moi
Auteur : Antoine Silber
Editions : Arléa
Parution : 30 août 2018
Prix : 18 €