Les riches au tribunal : le mensonge en étendard !

Écrit par Félix Brun Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : dimanche 31 mars 2019 10:04 Affichages : 261

richesPar Félix Brun - Lagrandeparade.com/ Le 8 décembre 2016, le verdict tombe : Cahuzac est condamné à trois ans de prison ferme et à cinq ans d’inéligibilité. Le 15 mai 2018, en appel la sentence n’est guère plus clémente : quatre ans d’emprisonnement dont deux avec sursis, cinq ans d’inéligibilité, 300000€ d’amende. Scrupuleusement, méthodiquement, avec minutie et précision, Monique et Michel Pinçon-Charlot démontrent et démontent la stratégie et le système d’une "fraude en famille".

La démonstration est ludique et pédagogique, sans cynisme, sans complaisance : la connerie et la cupidité se conjuguent au même temps. Le mensonge politique dans cette affaire a pris des proportions gigantesques… ! Quand bien même le lecteur se surprend à rire de la richesse de certains, de l’arrogance et de l’impudence de ce « triste » et « malheureux » ministre du budget de la France, c’est une moquerie grinçante, amère. Pour reprendre une phrase de Jean-François Marmion (Psychologie de la connerie), « la connerie, la vraie, c’est cette effrayante suffisance intellectuelle qui ne laisse aucune place au doute. »

Une BD qui, tout en défendant les valeurs et l’éthique de notre société et de la démocratie, décortique et explique la fraude fiscale. Le dessin d’Etienne Lécroart sert avec originalité et drôlerie un scénario rigoureux et factuel qui interroge…Cahuzac donné en pâture à la vindicte médiatique et populaire pour cacher une immense armée de fraudeurs et d’évadés fiscaux ? A lire et à faire lire sans retenue.

 

Les riches au tribunal. L’affaire Cahuzac et l’évasion fiscale
Auteurs : Monique et Michel Pinçon-Charlot (scénario) Etienne Lécroart(dessin)
Editions : Seuil/Delcourt
Date de parution : 5 septembre 2018
Prix : 18,95€

riches