Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Sur mon chemin : Alice, Rabbit et quelques tasses de tea

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : mercredi 8 mai 2019 11:10 Affichages : 581

sur mon cheminPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Jérôme Beaufils et Mathilde Buinoud nous racontent un bout de chemin de la petite fille espiègle de Lewis Carroll au moyen d’artifices poétiques, sonores et lumineux d’une belle esthétique. De son passage dans le ventre maternel à sa course folle pour suivre le lapin blanc, le spectateur est invité à suivre l’histoire universelle des premiers pas d’un.e enfant. 

On précisera cependant la principale erreur de cette création intelligente : le public ciblé. L’histoire d’Alice, telle qu’elle est ici mise en scène par Lila Berthier, ne s’adresse pas aux tout-petits ; d’ailleurs nombreux d’entre eux pleurent, ont des regards inquiets ou blottissent leurs yeux dans les bras de papa ou maman durant la représentation : l’obscurité nécessaire pour les boîtes lumineuses dans lesquelles évoluent des décors attrayants et les aventures étonnantes - mais rappelons-le un tantinet hallucinées - qui arrivent à l’enfant ( devenir géante, boire encore et encore des tasses de thé, tomber dans un précipice interminable…) sont aussi de prétextes à cauchemars pour les bébés qui n’ont pas encore le recul nécessaire pour appréhender la magie du noir et la symbolique des péripéties. Ajoutons-y le fait qu’Alice ne s’exprime qu’en anglais ( on ne dit pas qu’il n’est pas pertinent de sensibiliser les enfants à d’autres langues mais lors d’un baptème théâtral pour bouts de choux, ça fait beaucoup de nouvelles choses à assimiler d’un coup, non?) et l’on conclura ici en disant que « Sur mon chemin » serait beaucoup plus intéressant à proposer à des enfants de plus de 3 ans qui pourront apprécier les jeux espiègles entre les comédiens, les échanges franco-anglophones entre Alice et Rabbit, la bande-sonore attrayante, le travail des ombres chinoises et de remodelage constant des boîtes lumineuses!

Sur mon chemin
Ecriture et mise en scène : Lila Berthier
Jeu et manipulation d’objets : Jérôme Beaufils et Maude Buinoud
Création images : Lan Nguyen Dinh
Création lumière : Christophe Schaeffer
Composition musique : Benoît Demarle
Régie: Aymrik Pech
Co-production : Théâtre Massalia, scène conventionnée d'intérêt national, art, enfance, jeunesse, Marseille / Vélo Théâtre, scène conventionnée théâtre d’objet, Apt / Eveil Artistique, scène conventionnée pour le jeune public, Avignon / La Minoterie, scène conventionnée, art, enfance, jeunesse, Dijon
Durée : 30 minutes
A partir de 1 an

Dates et lieux des représentations:
- Du sam 4 au dim 5 mai 2019 - Festival Sapelipopette, domaine d'O, Montpellier