Qui m’aime me suive : En avant Simone!

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Cinéma Mis à jour : mercredi 13 mars 2019 17:11 Affichages : 1397

simonePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Gilbert et Simone vivent dans l’Hérault. A la retraite, après avoir trimé toute la vie pour faire fonctionner une entreprise leur ayant à peine permis de subvenir à leurs besoins, leur situation financière reste très précaire. Avec Etienne, ils forment un trio complice depuis l’adolescence…seulement, avec l’âge, Gilbert est devenu possessif, autoritaire, renfermé, plutôt réac’ et terriblement asociable et antipathique tandis qu’Etienne, qui a mieux réussi, a gardé l’envie de s’amuser et de sourire à la vie…ce qui ne laisse pas Simone indifférente! 

José Alcala a imaginé une histoire simple et empreinte de tendresse pour décrire un joli trio de soixantenaires qui s’aiment et se disputent avec la légèreté exquise d’un bon vaudeville sur un fond de réalités économiques toutefois bien réalistes et qui donne à cette comédie une tonalité dramatique intelligente. Ajoutez-y un petit fils qui débarque, une fille à laquelle on ne parle plus pour de mauvaises raisons mais qui sollicite votre aide, une noce qui tourne en pugilat, un épisode pluvieux, quelques parties de jambes en l'air, des acteurs justes et drôles, un scénario bien ficelé, un cadre aux paysages attrayants ( le film a été entièrement tourné dans la région Occitanie, Languedoc).
Les « gens du coin » aimeront découvrir les vues du ciel de leur superbe côte et voir les personnages se déplacer de Marseillan à Poussan, de Sète à Mèze ou encore à Clermont l’Hérault. Tous adoreront suivre Catherine Frot, qui ensoleille une fois de plus l’écran de sa présence « lumineuse », et goûteront à la peinture aussi pertinente qu’espiègle de ces gens qui ont peu.

Après trente-cinq ans de despotisme, ça fait du bien de voir Simone, encore pleine de vigueur et de désirs, faire tout partir en cacahuète, se griller un petit joint, taguer le mur d’huissiers peu compréhensifs et s’envoler pour une parenthèse délicieuse! Combien de femmes, en effet, auraient bien besoin de vacances, loin de leur époux aigri et agrippé aux meubles de la maison à remâcher leur colère et leur rancoeur, et n'osent encore s'émanciper?
Un film où une 4L nostalgique s’empare du bitume pour reprendre sa vie en main et donne envie de fredonner du Montand tiens…... « Et puis Pauletteeeee! 

Qui m’aime me suive
De José Alcala
Date de sortie en salles : 20 mars 2019
Avec Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Le Coq
Producteur : Apollo Films

Film découvert en avant-première au cinéma Diagonal ( Montpellier ) le lundi 11 mars 2019