Nez de cuir : l’amour peut être plus dangereux que les sabres Cosaques!

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : lundi 9 septembre 2019 20:10 Affichages : 224

Nez de cuirPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Jean de La Varende ( 1887 -1959) est un écrivain français qui s'est surtout attaché à évoquer le terroir normand tout en exprimant sa nostalgie de l'Ancien Régime. En 1937, son Nez-de-Cuir, gentilhomme d'amour ( qui obtiendra trois voix au prix Goncourt) est publié aux éditions Plon. La genèse de ce récit? Au sein des archives familiales, il découvre, un jour, les lettres de son grand-oncle Achille Perrier de La Genevraye, gravement blessé en 1814 à la bataille de Reims et qui portait un masque…le faisant surnommer « Nez-de-cuir ». Il enquête auprès des anciens et débute la rédaction de son roman.

Roman épique, celui-ci narre l’histoire aussi dramatique que follement romantique du comte Roger de Tainchebraye qui a combattu en 1814 pendant la campagne de France. Salement amoché par les sabres des Cosaques, laissé pour mort - mais sauvé! - il lui reste cependant un visage broyé qui ne peut être qu'un objet d'horreur et de dégoût pour quiconque serait amené à le découvrir. Jeune homme de 22 ans, il devient pourtant, affublé de son masque mystérieux, un « Don Juan » dans sa Normandie natale. Pourquoi toutes ses belles tombent-elles en pâmoison devant lui? Qu’aiment-elles sinon le personnage futile qu’il s’est construit!?
Surnommé « Nez-de-Cuir » et hautement cynique, notre personnage multiplie les conquêtes…et une seule femme lui résiste, Judith de Rieusses. Roger en tombe donc - forcément- follement amoureux! Sera-t-il capable de transcender cette passion en amour? pourra-t-il accepter de se livrer totalement à l’altruisme de Judith?

Jean Dufaux et Jacques Terpant ont adapté remarquablement cette brûlante histoire d’amour. Le scénario, alerte, a su synthétiser avec pertinence la trame amoureuse et les ressorts dramatiques essentiels à la mise en place du drame qui va conditionner le destin de Roger. La couverture est aussi élégante qu’intrigante; les premières planches sur le champ de bataille sont esthétiquement superbes; les portraits des personnages toujours réussis et l’on chevauche les pages de cet album avec un intérêt qui ne faiblit pas! A lire et à offrir!

Nez de cuir
Editions : Futuropolis
Adapté du roman de Jean de La Varende
Auteurs : Jean Dufaux et Jacques Terpant
64 pages couleur
Prix: 16€
Parution : 21 août 2019

nez de cuivre