Les Linh Tho immigrés de force : l'état esclavagiste en question

Écrit par Félix Brun Catégorie : Roman graphique Mis à jour : mercredi 21 février 2018 14:19 Affichages : 739

bullesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ «  Notre pays a souvent du mal à regarder en face les pages de son passé quand elles sont moins glorieuses. » C’est ce que Pierre Daum va découvrir ; en mars 2004, ce journaliste, correspondant de Libération à Montpellier, est conduit à couvrir le conflit social lié à la fermeture de l’usine Lustrucru en pays d’Arles qui conditionne des pâtes mais aussi du riz de Camargue.

En rencontrant des producteurs rizicoles concernés par le devenir de cette unité de conditionnement, il découvre une photographie prise en 1942 sur laquelle figure des indochinois qui plantent du riz. L’esprit fouineur du reporter va le mener à celui qui a donné ce cliché outré que le musée n’évoquait pas de leur aventure en terre de Camargue…il va rencontrer Lê Huu Tho et le reportage commence… !

Pierre Daum raconte sa propre histoire qui, en 2009, a été le fruit d’un livre « Immigrés de force » sur le sort de ces Linh Tho (Travailleurs soldats) qui, dès 1939, furent recrutés manu militari dans les colonies indochinoises de la France, et envoyés dans tous les coins de l’hexagone pour contribuer à l’effort de guerre. Ce sont 20000 travailleurs et 15000 soldats tous d’origine paysanne qui, dans des conditions esclavagistes, la misère, le froid, les humiliations, la maltraitance et les souffrances de l’exil vont endurer, mourir pour certains…cela pendant plus de 1O ans…le dernier convoi de rapatriement a eu lieu en 1952…Quelques-uns ont choisi de rester, les autres ont rejoint leur pays en proie à la guerre d’indépendance et de libération.
Clément Baloup prolonge ses chroniques de Viet-Kieu en association avec Pierre Daum qui donne avec son enquête le fil conducteur de ce document original mettant au grand jour un fait historique quelque peu passé sous silence, et enfoui dans les secrets peu prestigieux de l’histoire de France. Ils sortent de l’ombre ces « immigrés de force » dont certains ont contribué par leur savoir-faire à la réussite de la culture rizière camarguaise. Le dessin est très réaliste et coloré appuyant avec justesse un récit sincère et véridique. Un très bon moment de lecture, un document très enrichissant sur une des faces cachées de notre Histoire.

Les Linh Tho Immigrés de force
Auteurs : Pierre Daum et Clément Baloup
Editions : La Boîte à Bulles
Sept. 2017
56 pages - Couleur
Prix : 14,00 €

Album