Le retour du Retour à la terre : un p’tit bout de bd à grignoter perché

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : mardi 19 mars 2019 21:33 Affichages : 837

Retour à la terrePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Dix ans déjà depuis le tome 5! Faut dire que Tonton Ferri était très occupé à écrire les scénarios d’Astérix et que Manu bossait sur Plast, ou du moins tentait péniblement d’en accoucher…même si l’idée d’ un « zoophile nécrophage » n’emballait pas tant Claude, son éditeur …D’ailleurs, en parlant d’accouchement, Larssinet est un peu perdu, au début de ce tome, suite à l’annonce innatendue que Mariette attend un second enfant…elle en est à son septième mois mais Manu faisait sûrement un déni de grossesse! - et si ça venait de son père, ça? 

Si ça fait dix ans dans la vraie vie que les deux compères n'ont pas bossé sur le Retour à la terre, seulement trois ans sont passés aux Ravenelles…ahhhhh! mais oui, à la campagne, le temps s’écoule bien plus lentement, c’est bien connu! Le lecteur sera tellement ravi de retrouver ce petit coin de paradis simple et ses personnages croquignolesques : Mme Mortemont aux airs de sorcière....rappelez-vous c'est la marraine de Pupuce dont le neveu lui a offert un portable hyper-sophistiqué - un Samsong - qui lui permet d’espionner sur Facebook les humeurs de Manu; Mariette qui s’inquiète - à juste titre - des bizarreries de son compagnon qui passe sa vie la tête dans un carton; M.Henri qui se remet fort bien de son opération du col du fémur ou encore l’ermite confident de « Coeur pur »…et puis on croise aussi M.Loupiot, l’épicier, aux prédictions épatantes, mais aussi Philippe, l’éditeur-adjoint chez Dargaud au revirement aussi soudain que radical…
De strips en strips de six cases, accompagné du graphisme si reconnaissable et singulier de Manu Larcenet, pétillant de couleurs et de détails tendres, voilà la promesse d'un moment de lecture délicieux, aussi désopilant que poétiquement décalé! Des adieux émus de l’équipe de Dargaud à Philippe ( qui part à la campagne…) aux après-midis éducatives entre Pupuce et Mme Mortemont, des crises bd-entielles de Manu aux échanges d’émojis diplomatiques entre voisins…Décidément, ce retour du « Retour à la terre » s’accueille comme un petit plaisir que l’on aurait bien tort de se refuser…parce qu’on comprend beaucoup de choses grâce à ce tome sur "Les métamorphoses". Peu importe la nature de sa métamorphose finalement. Elle est ce qu’elle est et on reste ce qu’on est. Ou plus exactement elle est ce qu’elle n’est pas et on devient ce qu’on n’est pas. On reste ce qu’on a voulu en le devenant, c’est tout. Et la métamorphose fait pareil mais l’inverse à l’envers. Et maintenant, pour nous, c’est plus clair!

Le retour à la terre
Tome 6 - Les métamorphoses
Editions : Dargaud
Scénario : Jean-Yves Ferri
Dessin : Manu Larcenet
48 pages
Prix : 12€
Parution : 29 mars 2019

Retour à la terre

Retour à la terre

Retour à la terre