Spill Zone : la fin d’un diptyque de BD qui tient toutes ses promesses, de la SF intrigante et prenante !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : lundi 25 février 2019 22:35 Affichages : 313

Le voeu briséPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Suite et fin de l’intriguant Spill Zone chez Rue de Sèvres. Dans le premier volume, on découvrait la catastrophe qui a eu lieu dans la bourgade de Poughkeepsie, et la zone bouclée par l’armée, où se produisent d’étranges phénomènes. Addison s’occupe de sa petite sœur, Lexa, qui fait partie des enfants rescapés, tandis que leurs parents sont morts. Mais Lexa ne parle plus et ne communique qu’avec sa poupée, Vespertine. Addison s’introduit illégalement dans la zone, pour y rapporter des clichés qu’elle revend pour survivre.

Cette fois-ci, sa principale cliente lui demande de récupérer un objet, et offre de la payer une véritable fortune, qu’Addison compte bien utiliser pour s’enfuir loin de cette ville maudite, pendant qu’un jeune homme, Nord-Coréen de surcroît, se promène à New York, en lévitant régulièrement.

Ce second volume fait la part belle aux révélations ! Lexa retrouve la parole, Vespertine s’avère être une princesse, venue d’un endroit appelé « Le Berceau », et Addison, depuis qu’elle a touché la poussière de la zone, est intimement liée à elle, et aux créatures qui la peuplent.

Fidèle au travail de qualité réalisé sur le premier tome, Scott Westerfeld propose un récit dynamique, plein de rebondissements, et une histoire énigmatique à souhait. Les pièces du puzzle se mettent en place petit à petit et tiennent le lecteur en alerte., tandis que la tension monte et que le danger devient de plus en plus pressant.

Alex Puvilland accompagne superbement cette montée en puissance, avec des illustrations toujours plus déstructurées dans la zone, qui semblent épouser la progression des créatures. Le noir envahit les pages lorsque la vie de la petite Lexa est en danger, les couleurs éclatent dans la région contaminée, qui n’obéit plus aux règles habituelles, soulignant des incursions qui s’y font encore plus dangereuses, tandis que les tonalités du « vrai monde » se font plus douces.

Surfant sur les codes du thriller, les auteurs nous proposent un très beau récit de science-fiction, qui sait tisser les fils de l’histoire avec maîtrise, pour offrir une BD originale, prenante, dont la fin vous surprendra à coup sûr !


Spill Zone – tome 2 
Scénariste : Scott Westerfeld
Dessinateur : Alex Puvilland
Éditions : Rue de Sèvres
Collection : BD Ado-Adulte
Parution : 23 janvier 2019
Prix : 16 €

A lire aussi: 

Spill Zone : un premier tome qui met l’eau à la bouche, avec un univers soigné et intrigant

spill