Arale : une réécriture fantastique de l’Histoire russe

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : samedi 12 mai 2018 16:41 Affichages : 448

aralePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ La révolution russe a échoué…les bolcheviques qui l’avaient fomentée ont tous été exécutés, Lénine et ses camarades sont de l’histoire ancienne. Le pays, longtemps en proie à la guerre civile, est cependant affaibli ; l’Ukraine et la Sibérie ont été envahies par des nations extérieures et, dix-ans et des millions de morts plus tard, la guerre est toujours d’actualité. Le tsar est toujours en place, objet d’un véritable culte de la personnalité…il vient de réchapper d’ailleurs d’un nouvel attentat. Voilà en tous cas la version officielle véhiculée par Raspoutine et ses sbires. Grâce à une diabolique machine permettant de transférer des esprits d’un corps à l’autre, le tsar est en fait, à chaque fois, ressuscité…Qui sera le prochain à intégrer sa carcasse pour lors inerte? 

Tristan Roulot a imaginé une uchronie sombre, engluée dans un monde où l’humanité semble en être à ses derniers balbutiements…Il est question de magie, de machines de haute technologie, de réalités militaires terrifiantes, de zombies et d’efforts impitoyables pour garder le pouvoir. On y croise des êtres machiavéliques et leurs pendants, victimes impuissantes. Si l’on s’éloigne de l’Histoire, elle s’imprègne tout de même dans les décors, les costumes, le fatalisme des uns et la fureur des autres. Le trait réaliste de Denis Rodier sait se conjuguer avec des décors fantastiques ; les couleurs choisies renforcent l’aspect crépusculaire de cette fiction sombre. Les contrastes entre planches « historiques » et delirium au sein de l’esprit du Tsar sont fort enthousiasmants…La couverture est d’ailleurs terriblement attirante et propice à faire décoller l’imagination…trop peut-être : la bande-dessinée répond avec satisfaction aux codes du genre et offre un moment de lecture attrayant mais ce masque rouge surplombé de monstres-obélisques propulsait bien plus loin…et un deuxième tome exploitant davantage cette imaginaire fantastique serait une idée à creuser peut-être..surtout que l’h/Histoire ne fait que (re)commencer!

Arale
Editions : Dargaud
Scénario : Tristan Roulot
Dessin : Denis Rodier
Parution : 18 mai 2018
64 pages
Prix : 14,99€

page Arale