Méphisto : un album tout en noir et blanc pour parler de racisme et de rejet de l’autre

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Une histoire chaque soir Mis à jour : samedi 4 mai 2019 05:54 Affichages : 313

méphistoPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Méphisto est un chat noir des villes…et les hommes ne l’aiment pas. Superstition bien ancrée que les chats noirs apportent le malheur et ne méritent que les huées et les jets de pierre pour les chasser! Alors un jour le matou craque et part prendre des vacances à la campagne. Libre comme l’air, n’ayant aucun maître, il fait bien comme il veut ! Quel bonheur de ne plus ressentir là-bas, seul dans les prés et les forêts, qu’il est différent et qu’il incarne quelque chose de foncièrement mauvais! Et puis l’hiver repointe le bout de son museau et Méphisto décide de rentrer malgré tout à la ville pour pouvoir se réchauffer - « Je regrettai les toits et les greniers chauffés par les conduits de cheminée »….A la grande surprise du félin, les hommes lui réservent un accueil chaleureux! Pourquoi? Nous vous le laissons découvrir!

Bernard Villiot et Antoine Guilloppé ont imaginé une jolie histoire pleine de sensibilité et de délicatesse pour expliquer aux enfants le racisme et le rejet de l’autre. Méphisto est montré du doigt parce que les superstitions et les croyances en ont fait, sans fondement, un animal synonyme de malheur. Pourtant, Méphisto est utile à tous et n’a pas une attitude et un caractère qui diffèrent des autres chats! Ce récit à la première personne est accompagné des illustrations élégantes, tout en noir et blanc, d’Antoine Guilloppé. Un moment de lecture pertinent!

Méphisto
Editions : Gautier-Languereau
Texte : Bernard Villiot
Dessin : Antoine Guilloppé
32 pages
A partir de 3 ans
Prix : 13€
Parution : 29 août 2018

A lire aussi: 

Pleine Mer : les découpes lasers fascinantes d’Antoine Guilloppé prennent un bain dans le bleu des mers du sud