Les Petites Reines : un road-trip drôle et passionnant !

Écrit par Flavie Dekoste Catégorie : Les ados Mis à jour : lundi 16 mai 2016 16:07 Affichages : 1443

Les petites reinesPar Flavie Dekoste - Lagrandeparade.fr/ Depuis deux ans, dans le collège-lycée Marie-Darrieussecq de Bourg-en-Bresse, Malo a mis en place via Facebook un concours horriblement particulier : l'élection de Miss Boudin où trois places sont à prendre. Cette année, Mireille Laplanche, 15 ans, décroche la 3e place « Boudin de Bronze » après Astrid Blomvall, 15 ans également, (« Boudin d'Or ») et Hakima Idriss, 12 ans, (« Boudin d'Argent »). Se désignant comme "ambassadrice" des Boudins, Mireille va aller à la rencontre des deux autres jeunes filles le soir-même afin de les prendre sous son aile et de les réconforter. Suite à leur discussion, elles vont se rendre compte qu'un lieu les unit le soir du 14 juillet : l'Élysée. Grâce à la complicité de Kader, le frère d'Hakima (ou encore le Soleil), les trois filles vont armer leurs mollets afin de se rendre à vélo à Paris pour « gate-crasher » la garden-party et « réaliser leur rêve »...

Ce road-trip démarre sur les chapeaux de roues ! Divisé en trois parties avec un fort accent sur la partie de « La Route », ce roman nous plonge dans les pérégrinations des trois jeunes filles et de Kader.  De la halte au camping, à la vente de boudins en passant par le bal de l'école des Arts et Métiers dans l'abbaye de Cluny, on suit les personnages dans leur virée estivale où les petits tracas de la vie sont pris avec fantaisie.
Chaque personnage apporte sa pierre à l'édifice. En les côtoyant on ne passe pas par quatre chemins, on les suit jusqu'à Paris sans temps mort. Ces jeunes nous surprennent, trouvent des solutions, avancent dans la vie et surtout dépassent leurs limites. Grâce à ces quatre personnages quasi emblématiques, une réalité est dénoncée : celle de la violence verbale et écrite. Une violence plus répandue et qui va plus vite à ce jour à cause des réseaux sociaux et des médias. Dans une période de la vie (l'adolescence) où être dans le moule est parfois presque capital, Mireille, Astrid et Hakima, à cause de leur physique ingrat, ont le malheur de ne pas s'y conformer. Mais, même si ces jeunes filles n'ont pas un physique facile, particulièrement Mireille qui se dit laide et repoussante, elles ont de l'humour et sont plus qu'attachantes ! On les découvre au fil des pages, au travers du regard de Mireille. C'est elle qui met tout en œuvre pour que tout se passe bien, c'est elle qui motive les troupes, c'est elle qui réconforte Astrid et Hakima quand les doutes sont là, c'est elle qui aide Kader. Mireille devient une maman de substitution pendant les 6 jours de périple. La jeune fille n'a pas sa langue dans sa poche et est pleine de ressources. Mireille grandit et fait grandir Astrid et Hakima au fil des pages et le lecteur suit cette évolution.
Dans ce roman pour ados, le harcèlement scolaire est dénoncé et la beauté est passée au crible. L'un des messages du livre est que la beauté est naturelle, qu'elle ne réside pas dans le maquillage, les régimes, etc: il faut simplement se sentir bien dans sa peau. L'auteur nous fait passer du rire aux larmes, on ne referme pas ce roman en restant indifférent. Clémentine Beauvais ne fabule en rien sur cette réalité qui nous entoure, sur ces personnes que l'on rencontre au cours de notre vie, ceux que l'on aime, ceux que l'on déteste, ceux qui ont du mal à s'accepter... Le côté médiatique est également intéressant puisque le journal Le Progrès s'enthousiasme pour cette aventure fictionnelle, tout comme les Français grâce à Facebook et Twitter.

En bref, Clémentine Beauvais nous fait vivre ce road-trip avec passion et nous projette, de manière cinématographique, dans l'univers des jeunes filles. Un roman jeunesse où les jeunes héros affrontent le monde avec humour et tout ça en vendant des boudins ! À lire d'urgence !

Les petites reines de Clémentine Beauvais

Éditions : Sarbacane, collection Exprim'


Date de sortie : Avril 2015


Nombre de pages : 270

Prix : 15,5 €

A partir de 13 ans