Bluebird : une magnifique ballade romanesque au coeur du Mississippi

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Les ados Mis à jour : lundi 7 décembre 2015 21:25 Affichages : 1388

Blue BirdPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Amérique. Années 1940. Quelque part sur les routes du Mississippi une petite fille joue de l'harmonica en compagnie de son père musicien. Elle, c'est Minnie dont la maman est morte trop tôt dans une plantation de coton. Lui, c'est Curtis qui a voulu offrir à sa fille une existence peut-être précaire mais libre. Nourris de blues et des applaudissements chaleureux des gens, ils sont heureux...jusqu'au jour où Minnie se tord la cheville, qu'ils croisent la route d'un sorcier qui leur prédit l'avenir et qu'ils sont obligés de faire une pause de quelques jours chez Papy et Dinah qui travaillent sur la propriété de celui qu'on surnomme le diable en personne, Charley Silas, un être cruel capable de tuer ses employés de sang-froid et membre actif du Ku Klux Klan. Jour après jour, père et fille redécouvrent l'injustice et la ségrégation mais se tissent également un réseau d'amitié précieux...et puis Minnie croise le regard d'un garçonnet aux cheveux blonds comme les blés et aux yeux bleus transparents qui lui fait tourner la tête! Faut dire que c'est son âge à Minnie! Mais pourront-ils s'aimer au grand jour ces deux-là?

Avec Mostefa, le Grillon, petit garçon récupéré par une équipe de pirates sévissant sur les côtés de Somalie, Tristan Koëgel nous avait déjà séduit de sa plume sensible et habile à dresser des portraits humains attachants. Avec "Bluebird", d'une épaisseur plus conséquente, on est littéralement comblé! Voila un roman vivant et empreint de mélodies qui s'accrochent aux pages autant qu'aux personnages. Une narration de qualité portée, selon les chapitres, par diverses voix qui apportent des points de vue différents, un autre regard sur de mêmes événements. Une fiction dans laquelle gravitent de nombreux personnages attirants tels qu'Elwyn le jeune irlandais, l'indien Nashoba rebaptisé GrosPoings pour la légende, la star du blues Leroy ou encore Lucille et ses grosses fesses dodues qui se dandinent. La magie de ce récit provient tout d'abord de la capacité de l'auteur à restituer cette atmosphère propre à la Louisiane, où les complaintes de l'homme noir viennent se superposer à la blancheur de la fleur de coton, où la fraternité fleurit en refrains, où l'espoir est la corde, la peau, l'orifice de l'instrument usé ( mais chéri) grâce auquel la misère s'évapore au coucher du soleil pour rendre hommage au courage et à la force de la vie. "Bluebird" s'avère un très bel hommage en mots à l'essence même du blues et à son métissage intrinsèque, un chant optimiste et humaniste qui rassérène en ces temps troublés.
Un roman dont le souffle romanesque de grande qualité justifiera qu'il se retrouve aussi, en amont ou en aval, sur la table de chevet des parents! Qui, en effet, pourra résister aux rengaines de Curtis, à la beauté mystérieuse de Bethie ou à la pétillance communicative et à la simplicité de Kate ?

" Mon père m'a appris ce qu'il savait de la musique; de sa musique. Je le regardais laisser courir ses gros doigts sur le manche de sa guitare et faire glisser son petit canif le long des cordes. Entre deux morceaux, il essayait de m'expliquer: "Quand tu joues le blues, Minnie, c'est comme si tu riais et pleurais en même temps. Le blues, c'est comme un tout petit nuage dans un beau ciel d'après-midi. Un petit nuage, tout fin, tout blanc, mais qui te serre le ventre, sans que tu saches trop pourquoi. Tu comprends? Mais le blues, c'est aussi comme une éclaircie qui traverse un orage ou comme une cerise juteuse sur un gâteau trop sec.Ça...ça peut te faire rire aux éclats quand tu devrais tomber, les genoux dans la boue. Tu vois?"
 
 

Bluebird
Auteur: Tristan Koëgel
Couverture: Taï-Marc Le Thanh
Éditions: Didier Jeunesse
Prix : 14,20€
Parution: 23 septembre 2015
A partir de 12 ans