Les nuits invisibles : une bluette romantique en hommage aux amours d’été, relevée par une touche de fantastique

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Les ados Mis à jour : vendredi 2 août 2019 17:20 Affichages : 572

les nuits Par Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Émile est un jeune garçon un peu timide. Pour les vacances, il retourne avec ses parents dans la maison du bord de mer, la même que l’été dernier. Dans la villa d’en face, il y avait une fille, une fille qu’il avait longuement regardée, sans oser l’approcher, encore moins lui parler. Mais il ne l’a pas oubliée… Peut-être sera-t-elle encore là cette année ? 

Justement, la villa s’ouvre, et elle est là, avec ses parents, ses frères et le chien ! Mais Émile est bien trop timide pour entrer en contact.
Un soir, alors qu’il est plongé dans la lecture de L’homme invisible, les lignes du livre se mettent à bouger dans tous les sens, jusqu’à former de nouvelles phrases, un message très spécial, juste pour lui. Se saisira-t-il du moyen d’approcher celle qui le fascine tant  qui lui est proposé ?

Si ce n’était la touche fantastique qui apporte une originalité au roman, le lecteur se retrouverait face à une mignonne histoire d’amour adolescent, une bluette romantique assez convenue. Heureusement, ce brin d’imaginaire amène une part de mystère et de piquant qui relève l’intérêt du récit. Le jeune Émile est touchant et l’on suit avec plaisir ses aventures.

Un premier bémol réside dans le personnage de la jolie voisine, qui reste bien mystérieuse, et l’on aurait aimé en savoir un peu plus sur elle. L’autre défaut se situe dans la méthode employée par le jeune garçon pour mieux connaître l’adolescente. On aurait apprécié que l’auteur insiste sur les questionnements que son attitude aurait pu (aurait dû) lui occasionner, et, même si l’on comprend qu’il cède à la tentation, son comportement méritait plus d’interrogations sur la légitimité de ses actes. À discuter en tout cas avec les jeunes lecteurs, afin de ne pas encourager le sentiment que cela est tout à fait légitime, et normal !

Pour le reste, on peut se laisser porter par une lecture agréable, de courts chapitres qui se lisent sans temps mort et offrent quelques jolis moments de poésie.

Les nuits invisibles 
Auteur : Philippe Limon
Éditions : Magnard Jeunesse
Collection : Romans Perle
Parution : 15 mai 2019
Prix : 11,90 €
A partir de 8 ans