Les inoubliables : un roman plein d’humour et de délicatesse, qui suit les destins croisés d’ados déracinés

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Les ados Mis à jour : jeudi 4 avril 2019 19:49 Affichages : 395

inoubliablesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ EANA : tiens, encore un sigle éducation nationale ! Mais que peut bien vouloir dire celui-ci ? Tout simplement « élèves allophones nouvellement arrivés ». Ils viennent de partout, de Bulgarie, de Turquie, de Corée, d’Angleterre, ou bien de Roumanie. Ils sont là pour quelque temps, ou pour toujours. Parfois, c’est le travail de leurs parents qui les a amenés là, parfois, c’est la misère, la peur, le désespoir, ou bien l’espoir d’une vie meilleure, de réaliser leurs rêves, des rêves puissants, ou si fragiles. Ils sont arrivés ici, en France, à Paris.

Luca Popovichi a quitté avec son père la Roumanie, pour que le jeune garçon concrétise son ambition : entrer au conservatoire de Paris, devenir un concertiste reconnu, vivre de et par son violon. Dans la classe de seconde B où il fait sa rentrée, il n’est pas le seul à venir d’ailleurs : Chavnar est bulgare, Tezel, turc, Jae-Hwa, coréenne et Marvin a débarqué de Londres. Réfugiés, fils de diplomate ou rêveur, ils ont tous leurs bagages. Et puis, il y a Anna, qui rappelle tant à Luca sa mère. Anna, dont la propre histoire recèle un secret bien gardé. Ils vont former un petit groupe uni, une famille affectueuse et drôle, qui les aide à traverser les épreuves.

Le roman est chaleureux, chaleureux comme ces ados venus d’ailleurs, qui se serrent les coudes devant l’adversité, qui font face avec courage et humour aux obstacles qui se dressent sur leur route. On découvre petit à petit les bouts d’histoire de ces jeunes, même si le récit reste essentiellement axé sur Luca et Anna, et le passé récent de la Roumanie. Fanny Chartres propose un portrait de groupe chamarré et tendre, où l’apprentissage de la langue française est prétexte à de jolis néologismes, plein de poésie.

Le lecteur s’attache vite à ces ados au destin parfois fracassé, qui cherchent leur route dans un pays où tout leur est étranger, sauf ce qui les unit : leur appartenance à l’humanité, leur joie de vivre, leur tendresse…

Fanny Chartres signe ici un roman drôle et sensible, qui se lit d’une traite, le sourire aux lèvres.

Les inoubliables 
Autrice : Fanny Chartres
Éditions : L’École des Loisirs
Collection : Medium
Parution : 30 janvier 2019
Prix : 14,50 €
Roman ado à partir de 11 ans