L’homme qui voulait rentrer chez lui : tout le talent d’Éric Pessan, dans un formidable roman ado

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Les ados Mis à jour : lundi 28 janvier 2019 17:50 Affichages : 558

L'homme qui voulaitPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Une nuit d’été, Jeff est réveillé par des bruits qui ressemblent à une poursuite. Le lendemain, il trouve dans sa cave un homme étrange. Est-ce un fugitif ? Un migrant recherché par des passeurs ? Un criminel en cavale ou un malade mental ? Difficile de le savoir. L’homme a la peau trop blanche, les yeux sans pupille et s’exprime avec des sortes de claquements de langue. Il a peur, il est traqué, mais semble ne pas vouloir s’éloigner de la tour où vit Jeff, en compagnie de ses parents, et de son frère Norbert. Les deux adolescents décident de le cacher et de l’aider, mais comment faire alors que leur immeuble est promis à la démolition dans quelques semaines ?

L’histoire est racontée du point de vue de Jeff, qui tente de se mettre à la place de l’homme, et de communiquer avec lui, tandis que son univers est sur le point de basculer. Il est né dans cette tour, y a toujours vécu, mais va devoir la quitter, emménager ailleurs… Adolescent solitaire, affublé d’un frère qu’il ne comprend pas et de parents indifférents, Jeff se trouve des trésors d’ingéniosité, de courage et de compassion, et des amis, grâce à l’étranger.

L’écriture d’Éric Pessan est limpide, elle exprime les émotions avec finesse, décrit la cité comme on le ferait d’un univers entier. Il se glisse dans la peau de ses personnages, et rend profondément attachants ces jeunes déjà marqués par la vie.

La rencontre d’un Autre tellement différent, parfaitement étranger à son monde, avec lequel il ne peut pas communiquer, pousse Jeff à se découvrir lui-même, et à (re)découvrir ses proches, dont finalement il ignore beaucoup. On peut être étranger même à ceux que l’on côtoie chaque jour…

Réflexion sur l’altérité et l’identité, ce roman interroge des thèmes fondamentaux. L’auteur mêle une touche de fantastique parfaitement maîtrisée qui donne du relief aux aventures de ces ados et conduit le lecteur à examiner son propre rapport à l’étrangeté.

On ressort bouleversé par une lecture qui allie péripéties, suspense, fantastique et questionnements sur soi ; les questions abordées résonnent avec une actualité quotidienne ; l’ensemble est porté par le style d’Éric Pessan, fait de simplicité apparente, d’un rythme impeccable, et d’émotions à fleur de ligne.

L’homme qui voulait rentrer chez lui
Auteur : Éric Pessan
Éditions : École des Loisirs
Collection : Médium +
Parution : 2 janvier 2019
Prix : 14,50 €
Dès 13 ans